13.02.2020 à 12:40

Ski alpinBeat Feuz devra attendre pour le globe de descente

2e à Saalbach (Autriche) ce jeudi derrière Thomas Dressen, le Bernois n’a pas encore officiellement remporté son troisième globe de descente consécutif.

von
Sport-Center
Giovanni Auletta, Keystone

Il était attendu et il n’a pas déçu. Pour autant, la descente de Saalbach, ce jeudi, s’est achevée sans ce que Beat Feuz souhaitait obtenir: le globe de descente. 2e de la course en 1’33’’03, le Bernois a vu Thomas Dressen, le devancer de 0’’07 seconde. L’Allemand compte désormais 406 points et peut donc encore mathématiquement devancer Feuz, toujours leader, et ses 600 unités.

Cependant, il faudrait un énorme coup du sort pour empêcher ce dernier de décrocher les 7 petits points qui le séparent d’un nouveau sacre, à 33 ans. Celui-ci devrait intervenir à Kvitfjell (Norvège) le 7 mars, avant la dernière descente de la saison, à Cortina d’Ampezzo (Italie) le 18 mars.

Un top 5 aux couleurs suisses

Malgré cette légère déception, la course a souri aux Suisses. Derrière Beat Feuz, Mauro Caviezel s’est hissé à la troisième place (+0’’09). Il s’en est fallu de peu pour que le Grison obtienne sa toute première victoire en Coupe du monde. Après un début de parcours impeccable, il a perdu du temps sur la fin. Carlo Janka (4e, +0’’26) et Niels Hintermann (5e, +0’’49) complètent ce top 5 aux couleurs rouge et blanche. Meilleur chrono de l’entraînement la veille, Ralph Weber aurait pu se joindre à la fête mais le Saint-Gallois a chuté. Marco Odermatt n'est pas parti. Stefan Rogentin a, lui, terminé 36e à 2’’64.

Grâce à ces excellents résultats, la Suisse creuse un peu plus l’écart avec l’Autriche au classement des nations. Elle compte 6797 points, contre 6162 pour leurs poursuivants, soit une avance de 635 unités.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!