Actualisé 04.09.2020 à 13:15

Série noireEn France, on mutile désormais même les alpagas

Alors que trois juments ont été retrouvées blessées ces derniers jours dans le Jura Français, l’Ain et le Tarn, une femelle alpaga a également eu l’oreille coupée et a été tuée.

von
Michel Pralong
C’est à une femelle alpaga qu’on s’est attaqué dans le Lot-et-Garonne. Photo d’illustration.

C’est à une femelle alpaga qu’on s’est attaqué dans le Lot-et-Garonne. Photo d’illustration.

iStock

Les cas d’animaux mutilés se multiplient en France. Mercredi, une sixième attaque pour le seul Jura a été constatée à Saint-Laurent-la-Roche, au sud de Lons-le-Saunier. Une jument de 13 ans a été blessée aux mamelles et au postérieur, rapporte «Le Progrès». C’est un ami de propriétaire, venu voir son propre cheval dans un pré voisin qui a découvert l’animal blessé dans son box. C’est là qu’il aurait été agressé entre 18 heures et 21 h 15. La jument a été examinée par un vétérinaire et ses jours ne sont pas en danger. Une plainte va être déposée.

Une éleveuse de Garrevaques, dans le Tarn, a également retrouvé mercredi soir une de ses juments mutilée sous l’œil, écrit 20minutes.fr. Elle porte la trace de plusieurs plaies profondes, vraisemblablement opérées avec une arme blanche.

Jeudi 3 septembre, une autre jument a eu la queue coupée et la vulve sectionnée à Val-Revermont dans l’Ain, écrit «L’Est Républicain». Elle se trouvait dans un grand champ très isolé avec une autre jument, qui est indemne. L’animal blessé a survécu.

L’alpaga a eu l’oreille et la joue coupées

Mais voilà qu’aux chevaux s’ajoute un alpaga. Jeudi également, le propriétaire d’une femelle de cette espèce, cousine du lama, l’a retrouvée morte dans son pré, à Pinel-Hauterive, dans le Lot-et-Garonne, écrit 20minutes.fr. Le rapprochement avec les chevaux mutilés a été fait car elle aussi avait l’oreille gauche sectionnée et une joue coupée. Une plainte a été déposée et des analyses vont être faites pour savoir si l’animal a été anesthésié avant, aucune trace de lutte n’ayant été découverte.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
44 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

C

05.09.2020 à 15:14

Misérable humanité.

Harmonique

05.09.2020 à 15:03

Bon, maintenant, je pense que toute la France est au courant, et j'espère que la Suisse aussi... Cessez de faire le "buzz" avec ce sujet... Par conséquent vous mettez en avant ces "criminels", qui ne sont pas peu fiers de voir leurs actes relayés dans les medias, tant ils ont l'esprit primaire !

En passant

05.09.2020 à 14:38

Dommage que ces chevaux paissent et vivent dans des contrées situées "sur terre", donc accessibles. Là, on n'y arrive pas....Par contre, en Méditerranée, aucun problème, toutes les ONG mettent à dispo des bateaux, des médecins et j'en passe, pour sauver la race (humaine)