Actualisé 02.01.2013 à 09:28

PrédictionsEn guerre contre l'astrologie

Pour le Pr Henri Broch, l’horoscope n’a pas de bases scientifiques. Il fonctionne grâce à des principes de communication tout simples. Explications.

von
Saskia Galitch
Pour le Pr Henri Broch, l'astrologie se résume ainsi: «Le principe? Des phrases vagues qui marchent pour tout le monde»

Pour le Pr Henri Broch, l'astrologie se résume ainsi: «Le principe? Des phrases vagues qui marchent pour tout le monde»

Valery Hache, AFP

«Astro: suivez votre bonne étoile», «2013 signe par signe», «Astro 2013 – L’année de la chance»: comme chaque année à pareille époque, il n’est pas un magazine qui ne propose ses calculs zodiacaux et prévisions tirées des voûtes célestes. Pour le plus grand bonheur des lecteurs, très friands de la chose astrologique. La preuve? Des études récentes montrent que 90% des gens connaissent leur signe zodiacal et qu’un bon tiers de la population suisse pense qu’il y a «peut-être du vrai dans l’astrologie», tandis que, sur le Web francophone, Google propose près de 140 millions d’occurrences pour le mot «horoscope» et près de 22 millions pour «astrologie».

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!