Publié

TraditionEn Italie, 7000 chats sont mangés chaque année

«Encore un peu de chat?». De l’autre coté des Alpes, les Italiens dévorent chaque année quelque sept mille matous.

par
Ariel Dumont
Rome
Le chat fait partie de la cuisine traditionnelle vénitienne, lombarde et piémontaise

Le chat fait partie de la cuisine traditionnelle vénitienne, lombarde et piémontaise

Keystone

Servi sur un lit de polenta, rôti ou mijoté, le chat fait partie de la tradition culinaire vénitienne, lombarde ou piémontaise comme le cœur de veau à la bergamasque. Contrairement à la législation suisse, la loi italienne punit sévèrement les consommateurs de chats. Selon l’article 544 du Code pénal, assassiner un chat, torturer ou maltraiter un animal domestique a valeur d’acte criminel. Les transgresseurs sont du coup passibles d’une amende pouvant aller jusqu’à 14?000?francs suisses et d’une peine de prison de 3 à 18?mois.

Votre opinion