Hockey sur glace: En mode diesel, la Suisse domine la France
Publié

Hockey sur glaceEn mode diesel, la Suisse domine la France

Dimanche soir à Helsinki, la sélection de Patrick Fischer a décroché un sixième succès consécutif au Championnat du monde. Tristan Scherwey n’a pas terminé la rencontre.

par
Chris Geiger
(Helsinki)
La Suisse a décroché un sixième succès en autant de rencontres au Championnat du monde de hockey.

La Suisse a décroché un sixième succès en autant de rencontres au Championnat du monde de hockey.

AFP

L’invincibilité helvétique au Championnat du monde a été mise à mal durant un tiers-temps dimanche soir au Helsinki Ice Hall. Menée de deux longueurs au terme des vingt premières minutes, l’équipe de Suisse a fini par renverser le voisin français (5-2) et décrocher une sixième victoire de rang. La sélection à croix blanche a toutes les cartes en main pour terminer en tête du groupe A. Pour cela, il lui suffira de prendre un point contre l’Allemagne mardi (coup d’envoi à 11h20).

Pour se retrouver en si bonne position, la troupe à Patrick Fischer a toutefois dû cravacher plus qu’attendu face de valeureux Bleus. À l’envers lors de la première période, elle s’est rapidement retrouvée dos au mur sans qu’il n’y ait rien à redire. La faute d’abord à une relance suicidaire d’Enzo Corvi, directement sur Alexandre Texier. Le joueur des Columbus Blue Jackets (NHL) n’a laissé aucune chance à Reto Berra pour ouvrir le score (5e, 0-1). Dans tous les bons coups, l’attaquant tricolore a ensuite magnifiquement décalé Valentin Claireaux pour le but du break (14e, 0-2). Dans la foulée, l’ancien junior de Grenoble a perdu son duel sur penalty avec le portier de FR Gottéron (14e). Le tournant du match.

Scherwey blessé

Car, par la suite, les leaders de l’équipe de Suisse ont, une fois encore, montré la voie à suivre. D’abord Pius Suter par les poings (18e). Puis Timo Meier et Nico Hischier par les points, après seulement 25 secondes dans le tiers médian (21e, 1-2). Lancés, les Helvètes ont fini par renverser les Tricolores en l’espace de 195 secondes après la mi-match. Damien Riat, titularisé au sein du premier trio, a égalisé d’une subtile déviation (33e, 2-2), puis Andres Ambühl, seul dans le slot, a marqué le but de la victoire d’un tir sur réception imparable (36e, 3-2). À noter la nouvelle performance de choix de Dean Kukan dans les rangs helvétiques (un but, deux assists).

Au final, la seule ombre au tableau côté suisse est la sortie prématurée de Tristan Scherwey, touché au pied. Le Fribourgeois, qui s’est blessé en chargeant un adversaire (5e), a été transporté à l’hôpital dans des examens complémentaires.

Suisse – France 5-2 (0-2 3-0 2-0)

Votre opinion

0 commentaires