Publié

BasketballEn NBA, Brooklyn écoeure Milwaukee

En demi-finale de la Conférence Est, les Nets ont réussi le break contre Milwaukee. Bons débuts de Phoenix à l’Ouest.

Kyrie Irving a savouré une nouvelle victoire avec Brooklyn.

Kyrie Irving a savouré une nouvelle victoire avec Brooklyn.

AFP

Les Nets ont encore fait parler la poudre face aux impuissants Bucks (125-86), pour se détacher deux victoires à rien en demi-finale de la Conférence Est, lundi, tandis que Phoenix a parfaitement entamé sa série à l’Ouest, en s’imposant contre Denver (122-105).

S’ils voulaient envoyer un message à la concurrence dans ces play-off, les New-Yorkais ne s’y prendraient pas mieux, tant ils sont pour l’instant imprenables.

C’est pied au plancher qu’ils ont démarré la rencontre, infligeant un lourd 36-19 à Milwaukee. Ils ont accentué leur avance à la pause (65-41), scellant d’autant le sort de la rencontre.

Cette première période a été un festival, mêlant efficacité et spectacle, entre les shoots glaciaux de Durant (32 points, 12/18), les paniers de funambule de Kyrie Irving (22 points) et les dunks digne d’un All-Star Game de Blake Griffin (7 points, 8 rebonds) dont on ne soulignera jamais assez la résurrection, mue par l’ardent désir d’enfin goûter à un titre à 31 ans.

Steve Nash louangé

La qualité du jeu offensif proposé par Steve Nash – qui en fut un des plus beaux ambassadeurs du temps où il était meneur, récompensé de deux trophées de MVP -, sa variété, sa fluidité, son efficacité (21/42 derrière l’arc) sont un modèle du genre. Rarement a-t-on vu aussi fort sur un parquet.

«Le chemin est encore long, mais quand on joue dur tous ensemble, de bonnes choses se produisent», a commenté à raison Durant.

On en oublierait presque que cette armada est dépourvue de James Harden. Souffrant de l’ischio-jambier droit, son absence est à durée indéterminée, ce qui n’est pas rassurant, surtout s’agissant d’une rechute d’une déchirure musculaire.

Mais Brooklyn n’en pâtit pas pour l’heure dans une série où la défense supposément armée des Bucks prend l’eau trop facilement.

Peut-être qu’aucune autre équipe de la ligue n’est d’ailleurs en mesure de mettre en échec son armada, l’avenir le dira. En attendant, Giannis Antetokounmpo (18 points, 11 rebonds) et les siens vont devoir sacrément muscler leur jeu et aussi montrer autre chose offensivement (44% aux tirs, 30% derrière l’arc).

Les Suns sont brûlants

Au 1er tour, les Suns ont fait fort en sortant les Lakers de LeBron James, certes amoindris sans Anthony Davis blessé à l’aine. Leur succès autoritaire aux dépens de Denver, au terme d’une démonstration de force collective, prouve qu’ils ne comptent pas s’arrêter en si bon chemin.

Après une première période serrée, Phoenix a fait la différence dans le 3e quart-temps, malgré un 7-0 encaissé d’entrée. Sur quoi, il a passé la vitesse supérieure, infligeant un 25-7 en sept minutes à un adversaire totalement déboussolé, pour mener 88-79 à l’entame des douze dernières minutes.

Après cette séquence irrésistible, la grêle a continué de tomber sur la tête des Nuggets en début de 4e quart-temps, avec dix points en deux minutes réussis par Chris Paul (21 au total, 11 passes), manifestement plus gêné par sa contusion à l’épaule droite.

«On a une vraie équipe, dans laquelle tout le monde prend sa chance, et au final on prend tous un sacré plaisir. C’est ce qu’il y a de mieux dans l’histoire», a-t-il sobrement commenté.

Les résultats

NBA. Les matches de lundi.

Play-off

Demi-finales de Conférences

Est

Brooklyn – Milwaukee 125-86

Situation dans la série: 2-0

Ouest

Phoenix – Denver 122-105

Situation dans la série: 1-0

Les séries se disputent au meilleur des 7 matches

(AFP)

Votre opinion