25.08.2019 à 06:14

ViolencesEn Suisse aussi, les femmes meurent sous les coups

Beaucoup de femmes meurent sous les coups de leurs conjoints en Suisse. Une situation qui peut être changée par l'éducation.

Selon une spécialiste, «le 'féminicide' découle principalement du fait que la femme est perçue par certains comme étant leur propriété.»

Selon une spécialiste, «le 'féminicide' découle principalement du fait que la femme est perçue par certains comme étant leur propriété.»

Keystone

Les femmes meurent davantage sous les coups de leur conjoint en Suisse que dans de nombreux pays proches, affirme Le Matin Dimanche qui se base sur les chiffres 2017 d'Eurostat.

On y recense 0,26 meurtre de femme pour 100'000 femmes, soit pratiquement le même taux qu'en Espagne ou en Italie (0,31). Plus de «féminicides» sont en revanche enregistrés en France (0,50) et en Allemagne (0,55).

La professeure assistante en criminologie à l'université de St-Gall Nora Markwalder constate dans le journal que le nombre général d'homicides a fortement diminué en Suisse par rapport aux années 1980 et 1990, mais un peu moins dans la sphère familiale.

(ATS)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!