Niveau de vie - En Suisse, la mortalité infantile reste stable
Publié

Niveau de vieEn Suisse, la mortalité infantile reste stable

Le taux de mortalité infantile est resté relativement stable en Suisse ces dernières années. La mortinatalité a quant à elle légèrement baissé depuis 2018.

Les mortinaissances ont diminué ces dernières années.

Les mortinaissances ont diminué ces dernières années.

AFP

Pas de véritable inquiétude quant au taux de mortalité infantile en Suisse. Les chiffres sont restés relativement stables ces dernières années. Le nombre de mortinaissances (naissance d’un enfant sans signes de vie) a quant à lui baissé.

BEVNAT

Les causes de la baisse de la mortalité infantile en Suisse ont évolué avec le temps. Jusqu’en 1980, cette baisse était plutôt liée au recul du nombre de décès durant la première semaine de vie. Un changement s’opère dès les années nonante: la baisse est due à partir de cette période à la diminution du nombre de décès d’enfants âgés entre un mois et une année.

Les statistiques montrent ces dernières années une certaine stabilité quant à la mortalité infantile. Sur tous les décès enregistrés jusqu’à l’âge de 12 mois, 70% sont survenus durant la première semaine de vie, indique le communiqué de l’Office fédéral de la statistique.

(comm/lti)

Votre opinion

10 commentaires