Berne - En Suisse, les ados seront vaccinés après les adultes
Publié

BerneEn Suisse, les ados seront vaccinés après les adultes

Alors qu’Israël vient de commencer à vacciner dès l’âge de 12 ans, que la France annonce la même chose pour le 15 juin, le Conseil fédéral préfère attendre d’avoir vacciné tous les adultes consentants.

par
Eric Felley
Les moins de 16 ans devront attendre encore un bon mois, peut-être deux avant de pouvoir être vaccinés.

Les moins de 16 ans devront attendre encore un bon mois, peut-être deux avant de pouvoir être vaccinés.

Getty Images

Le 28 mai dernier, l’Union européenne a autorisé le vaccin de Pfizer/BioNTech pour les 12-15 ans, le premier à être autorisé pour les adolescents au sein des 27 pays de l’Union européenne. Dimanche 6 juin, Israël a lancé sa campagne de vaccination pour cette tranche d’âge. Dans la foulée, la France a annoncé qu’elle commencerait à vacciner les 12-18 ans dès le 15 juin «pour les volontaires et avec l’accord des parents».

Qu’en est-il en Suisse? Pour l’instant, il n’y a pas d’homologation pour cette tranche d’âge, mais cela ne devrait pas tarder, d’autant que le vaccin Moderna, plus présent en Suisse, est sur le point de suivre son concurrent. Certains parlent d’un début de vaccination à la mi-juillet. Mais lundi, à l’Heure des questions au Conseil national, le Conseil fédéral a précisé: «Les adolescents ne doivent pas être vaccinés tant que tous les adultes n’ont pas été vaccinés».

60% à mi-juillet?

Or cela peut prendre encore du temps. Le Conseil fédéral a également précisé lundi, en réponse à une autre question, que tout dépend de la rapidité avec laquelle la population adulte souhaite se faire vacciner: «Depuis le mois de mars, le Conseil fédéral a publié des scénarios selon lesquels cette couverture vaccinale peut être achevée dans la seconde quinzaine de juillet avec un taux de 60% et dans la seconde quinzaine d’août avec 75%». La vaccination des adolescents pourrait cependant démarrer progressivement si le rythme de vaccination confirme les attentes du Conseil fédéral.

La semaine dernière, environ 3,2 millions de personnes avaient reçu au moins une dose de vaccin, ce qui représentait 38% de la population du pays (avec une dose, l’immunité est d’environ 80%). 22% de la population avaient reçu les deux doses.

Votre opinion

91 commentaires