Actualisé 20.01.2017 à 12:31

Fillette abusée en ValaisEncore des preuves contre le pédophile présumé

L'homme accusé d'avoir abusé d'une enfant à Riddes en décembre nie les faits. Son ADN a pourtant été retrouvé sur la victime.

La fillette a été accostée alors qu'elle sortait d'une messe donnée dans une chapelle du village de Riddes.

La fillette a été accostée alors qu'elle sortait d'une messe donnée dans une chapelle du village de Riddes.

archives, Keystone

Les preuves s'accumulent contre l'homme accusé d'avoir abusé sexuellement d'une fillette de 7 ans à Riddes (VS) le 27 décembre dernier, selon le ministère public valaisan. L'individu continue toutefois à nier les faits.

Le Macédonien de 37 ans prétend qu'il était à l'étranger le jour de l'agression. Cependant, des traces de son ADN ont été retrouvées sur la jeune victime et les vérifications sur son emploi du temps ainsi que divers témoignages contredisent ses affirmations, a indiqué vendredi André Morand, premier procureur du ministère public du Bas-Valais.

Le prévenu a déjà vécu en Valais et est connu de la justice du canton. Il a subi deux condamnations concernant son permis de conduire et son séjour illégal. Il a été expulsé et est d'ailleurs toujours sous le coup d'une interdiction de séjour sur le territoire helvétique, confirme le ministère public.

Après la messe

Le 27 décembre 2016 en début de soirée, la fillette a été accostée par un inconnu alors qu'elle sortait d'une messe donnée dans une chapelle du village de Riddes. L'homme l'a conduite dans un lieu isolé et lui a fait subir divers sévices d'ordre sexuel avant de lui rendre la liberté.

Après d'intenses recherches, les forces de l'ordre ont interpellé le pédophile présumé dans un bed & breakfast du Valais central. Sans papiers d'identité valables, il réside principalement en France.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!