Football en France – Encore un match arrêté à cause de débordements
Publié

Football en FranceEncore un match arrêté à cause de débordements

La rencontre entre Jura Sud et Saint-Étienne, comptant pour les seizièmes de finale de la Coupe de France, a été stoppée durant une vingtaine de minutes à cause de fumigènes.

Twitter: @EmilienDiaz

Le 16e de finale de la Coupe de France entre Jura Sud (National 2) et Saint-Étienne (L1), disputé à Louhans, a été interrompu durant une vingtaine de minutes après que des fumigènes et des feux d’artifice ont été lancés depuis la tribune stéphanoise.

Cinq cents supporters stéphanois avaient fait le déplacement.

Cinq cents supporters stéphanois avaient fait le déplacement.

AFP

Une épaisse couche de fumée était tombée quelques instants après le début du match sur la pelouse et un projectile a semblé gêner Cedric Mensah, le gardien de Jura Sud, forçant l’arbitre du match, Bastien Dechepy, à demander aux joueurs de rentrer aux vestiaires. Le match a finalement repris après une vingtaine de minutes.

Après une vingtaine de minutes, la partie a pu reprendre.

Après une vingtaine de minutes, la partie a pu reprendre.

AFP

Une jauge de 5550 supporters avait été prévue pour ce match, et 500 supporters stéphanois sont arrivés au stade, mais certains étaient en retard.

Saint-Étienne s’est qualifié pour les huitièmes de finale grâce à sa victoire 1-4.

Saint-Étienne s’est qualifié pour les huitièmes de finale grâce à sa victoire 1-4.

AFP

Deuxième incident

Il s’agit du deuxième incident en Coupe de France après l’interruption définitive du 32e de finale entre le Paris FC et Lyon consécutive à des jets de fumigènes et des bagarres dans les tribunes. Les deux équipes ont depuis été exclues de la compétition.

En décembre, le gouvernement avait pris des mesures après une série d’incidents dans les stades: un match sera définitivement interrompu si un joueur ou l’arbitre est agressé, et les bouteilles en plastique ont été interdites. En outre, les clubs de Ligues 1 et 2 devront tous disposer de «dispositifs de sécurité antiprojections», à partir de la saison 2022-2023, installables pour certains matches sur préconisation des préfets.

Saint-Étienne est actuellement dernier de Ligue 1 et lutte pour se maintenir cette saison, alors que le club a engagé un processus de cession depuis le mois d’avril 2021.

(AFP)

Votre opinion