«L’amour est dans le pré» - «Endormi dans un fromage», le vigneron a failli manquer la diffusion

Publié

«L’amour est dans le pr黫Endormi dans un fromage», le vigneron a failli manquer la diffusion

Lematin.ch a regardé l’émission animée par Karine le Marchand avec le candidat suisse Jean-Daniel Giauque. Et ça n’a pas été de tout repos.

par
Vincent Donzé
Sébastien Anex / Lematin.ch

Où est-il? Lundi soir, lorsque l’émission «L’amour est dans le pré» a débuté à 21 heures, le vigneron Jean-Daniel Giauque n’a pas répondu présent comme prévu chez son copain Hans Ruedi Niederhäuser qu’il appelle «Bas de laine», dans une ferme de Lignières (NE). «Se faire désirer, ce n’est pas son genre: il est toujours précis dans ses horaires», s’est inquiété son hôte chez qui le vigneron va dîner tous les jours.

Sachant que sa TV était en panne, un couple d’amis est parti à sa recherche, l’a trouvé endormi à table et l’a ramené en cours d’émission. «Je me suis endormi dans un fromage», a expliqué le truculent vigneron de La Neuveville (BE). Le vin avait coulé pendant la visite de huit futurs viticulteurs et œnologues de l’école d’ingénieurs de Changins (VD), au domaine du Signolet…

Un peu perdu

Avec toutes ces prétendantes «prêtes à quitter la France», Jean-Daniel se sent un peu perdu: «Je ne sais plus où j’en suis. Faut que je vois cette émission», dit-il, tout désolé de s’être endormi. Il se voit «plus beau qu’en vrai», ravi de participer à cette aventure: «Donner dans le théâtre et le cinéma, c’est gratuit…», dit-il au sujet de sa prestation.

«Je me suis senti idéalisé. Je suis comme je suis, j’aime comme j’aime», résume Jean-Daniel Giauque, chouchou des téléspectateurs. Son copain «Bas de laine» a été filmé sur son tracteur, quand ils vont au bûcher. «Il me dit que je suis son psychologue. Il est rigolo ce Jean-Daniel!», glisse Hans Ruedi Niederhäuser.

Délicat mais bavard

Ses amis le trouvent «délicat» et «sentimental», à 54 ans, mais «bavard» et «pénible» dans le choix d’une dulcinée. «Le Giauque», comme ils disent, a quatre années de chasteté à combler. Là, devant la TV, il chante «Que je t’aime» plus fort que Johnny Hallyday, avec la certitude de pouvoir faire un bout de chemin avec une femme «si elle est gentille et que je l’aime».

Il n’est pas le meilleur Don Juan quand il dit à Nadine que son prénom lui rappelle sa maman. À propos des prétendantes, il dit «oh, elle me touche!» ou «elle était quand même bien».

20 ans de moins

Jean-Daniel a «beaucoup apprécié l’émission», mais il ne dit rien sur ses sentiments. La seule dont il ose parler, c’est l’animatrice: «Ah Karine…», lâche-t-il avant de prononcer son expression favorite, «le miel et la crème, ça me perd».

«Son père chez qui j’allais semer le blé, l’orge et l’avoine, c’était aussi un cas…», lâche Hans Ruedi. Jean-Daniel a repris le domaine du Signolet pour faire des vins d’exception, même si «le Gamay à 4 fr. 50 francs le demi», pour lui «ça va très bien». En regardant l’émission, son meilleur ami trouve qu’il a «20 ans de moins qu’avant». Quand on aime…

Ton opinion