Publié

TwitterEnfermé pour avoir menacé une députée anglaise de viol

Peter Nunn avait publié des messages menaçant la députée travailliste Stella Creasy, qualifiée de «sorcière malveillante».

La députée travailliste Stella Creasy.

La députée travailliste Stella Creasy.

Youtube

Un homme a été condamné lundi à 18 semaines de prison ferme pour avoir insulté et menacé de viol une parlementaire britannique sur Twitter, a indiqué la juge d'un tribunal londonien.

Peter Nunn, père de famille de 33 ans, avait publié des messages menaçant la députée travailliste Stella Creasy, qualifiée de «sorcière malveillante». Il avait écrit ou retweeté ces messages au moment où la députée apportait son soutien à la féministe Caroline Criado-Perez, qui faisait campagne pour que l'écrivain Jane Austen figure sur les futurs billets de 10 livres.

Caroline Criado-Perez avait elle-même été menacée sur Twitter. Un homme et une femme ont été condamnés en janvier à huit et douze semaines de prison ferme dans ce dossier.

Vive controverse

L'affaire avait provoqué une vive controverse sur le réseau, 100'000 personnes signant une pétition en ligne pour demander à Twitter d'introduire un bouton afin de signaler des dérives. Le directeur général de Twitter UK avait présenté ses excuses aux victimes.

«La condamnation aujourd'hui de Peter Nunn est un pas en avant vers la reconnaissance de la détresse et de l'angoisse que peut provoquer le harcèlement en ligne», a commenté Stella Creasy lundi.

(ats)

Votre opinion