Pologne: «Enfin je vais me sentir en sécurité dans mon pays»
Publié

Pologne«Enfin je vais me sentir en sécurité dans mon pays»

Le réalisateur Roman Polanski s'est réjoui de la décision de la Cour suprême excluant son extradition aux Etats-Unis.

«Enfin je pourrai me sentir en sécurité dans mon propre pays, je pourrai aller tranquillement à Salwator (quartier résidentiel de Cracovie) sur la tombe de mon père ou sur celle d'Andrzej Wajda, mon ami», a déclaré le cinéaste franco-polonais à la télévision privée TVN24.

«Je me réjouis surtout de ce que cette affaire est définitivement close. Je regrette seulement d'avoir eu à l'attendre si longtemps», a ajouté Roman Polanski, 83 ans, qui vit à Paris.

La Cour suprême de Pologne a définitivement mis fin mardi à la procédure d'extradition vers les Etats-Unis du cinéaste de «Chinatown», «Le pianiste» ou de «The Ghost Writer», poursuivi par la justice américaine pour le viol d'une mineure en 1977.

Elle a rejeté le pourvoi en cassation introduit par le ministre polonais de la Justice Zbigniew Ziobro, imposant l'abandon de cette procédure entamée en 2014 à la demande de la justice américaine.

Polanski avait du s'abstenir, à son regret, de se rendre en Pologne pour assister aux obsèques d'Andrzej Wajda, un autre grand nom du cinéma, disparu le 9 octobre dernier.

(AFP)

Votre opinion