06.06.2018 à 20:19

MotocyclismeEnfin plus de calme autour de Lüthi

Le divorce entre Marc van der Straten et Michael Bartholemy est consommé. Place maintenant à la reconstruction.

par
Jean-Claude Schertenleib
Thoams Lüthi

Thoams Lüthi

Keystone

Clap de fin sur le feuilleton le plus glauque de ces dernières années dans le paddock des grands prix: «M. Marc van der Straten et M. Michael Bartholemy ont trouvé un accord mutuel mettant fin à leur association, en raison d’approches stratégiques différentes», précise le communiqué publié hier au cœur de l’après-midi. «Les dernières semaines ont été difficiles pour tout le monde au sein du Marc VDS Racing Team. Avec les incertitudes qui concernaient notre avenir, nous nous sommes éloignés de notre but principal: gagner des courses. Avec cet accord, nous pouvons de nouveau nous concentrer sur notre mission et retrouver le chemin du succès, comme dans le passé», explique encore le comte belge établi près de Genève. Il ne faut pas se leurrer: derrière le langage apaisant – il est précisé un peu plus loin que M. Marc van der Straten n’a pas tenu compte, dans sa décision, des allégations publiées dans la presse, spécialement celles qui laissaient entendre qu’il y avait eu un enrichissement illégal de Michael Bartholemy – se cache… une grosse enveloppe.

Combien contient-elle? Là n’est pas la question. La question, enfin, les questions concernent l’avenir à court, moyen et long terme de l’équipe de Tom Lüthi: qui va effectuer dès aujourd’hui le travail organisationnel? Quelle politique va-t-elle être privilégiée pour 2019 et 2020? Avec quels pilotes? Quelle marque?

Le feuilleton n’est pas terminé. Il prend juste, dès ce matin, un goût beaucoup moins écœurant.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!