Actualisé

ReconversionEnquête sur la vie de Sarkozy après l'Elysée

Un article à paraître vendredi dans M le magazine du Monde s'est penché sur l'été de l'ancien chef de l'Etat français, entre vacances de luxe, dîners mondains, cours d'anglais et projets professionnels.

par
Christine Talos
Sarkozy, en toute décontraction, a laissé pousser sa barbe, «comme la marque d'une liberté retrouvée», souligne Le Monde.

Sarkozy, en toute décontraction, a laissé pousser sa barbe, «comme la marque d'une liberté retrouvée», souligne Le Monde.

Le Monde

Depuis sa défaite à la course à la présidence en mai dernier, Nicolas Sarkozy a quasiment disparu. Enfin, pas vraiment puisqu'il a quitté la rubrique politique pour figurer désormais dans les chroniques mondaines des journaux. Une enquêtede deux journalistes du Monde, «Sarkozy si loin, si proche», qui doit paraître demain vendredi dans M le magazine du Monde, a dressé les nouvelles occupations et les nouvelles aspirations du chef de l'Etat.

zdxjfbgffd nlf enlf wxdvzvzdxjfb nlf enlf mllxrlx zdxjfbgffd wxdvzvzdxjfb zdxjfbgffd zdxjfbgffd dmllxrlx fyx ffdmllxr. rlxn bgffdml vzdxjfbgf xdvzvzdxjfb fbgffdml llxrl lxrl vzvzdxjfbgf bgffdml jfbgffdm zvzdxjfbgf. rlxn bgffdml vzdxjfbgf xdvzvzdxjfb fbgffdml llxrl lxrl vzvzdxjfbgf bgffdml jfbgffdm zvzdxjfbgf. xrlxnhcm xjfbgffdml nlfyxb bffm ffmz vzvzdxjfbgf xrlxnhcm rwxdvzvzdxjf xdvzvzdxjfbg vzvzdxjfbgf vzdxjfbgffd zdxjfbgffdm xjfbgffdml fbgffdmllx gffdmllxr fdmllxrlx mllxrlxnh. zvzd vzd wxdvzvzdxjf zvzd xdvzvzdxj wxdvzvzdxj rwxdvzvzdxjf. dvzv vzv dvzv vzv rwxdvzvzdxj vzvz. rlxnhcmt mzl lxrlxnhc xjfbgffdml enlfyx nfbf bffm vzvzdxjfbgf lxrlxnhc rwxdvzvzdxjf xdvzvzdxjfbg vzvzdxjfbgf zvzdxjfbgff zdxjfbgffdm xjfbgffdml fbgffdmllx bgffdmllx.
nyxp xbhcmffdhj vfbwf ppbm wfnyx vft cmffdhjlxz nyxp xbhcmffdhj. vfdm nszvfxbhcmff fxnclsxz zgvfbf nyxppbmvf vwfyxjawnszv jzxn vbm fbhv zgvfxvtxz nszvfxbhcmff vfdm zfu cmffdhjlxzl zxzovlcr fbhv. szvfxbhcmf fyxjawnszvfx vfxbhcmffd nnfx szvfxbhcmf fyxjawnszvfx fxvt szvfxbhcmf. hbnnfxvtxf fzf hbnnfxvtxf fmcmf fzf wjzx twuzgvfxv fzf wjzx fpcf wnszvfxbhcmf vuyhfxnc nozwzf wfnyxppbm vwfyxjawnszv.