Publié

TennisEntrée en matière pépère pour Federer

Le Bâlois, facile vainqueur de l'Espagnol Pablo Carreno-Busta (6-2 6-2 6-3), a parfaitement négocié son entrée en lice à Roland-Garros.

AFP

Roger Federer (no 2) a connu une entame aisée à Roland-Garros. Le Bâlois a surclassé l’Espagnol Pablo Carreno-Busta (ATP 164) 6-2 6-2 6-3. Même s’il partait largement favori face à ce joueur issu des qualifications, Le Bâlois ne devait pas s’attendre à si peu de résistance. Le Barcelonais de 21 ans a réussi quelques bons résultats cette année, comme cette série de sept titres consécutifs dans des tournois Future ou cette demi-finale sur le circuit ATP à Oeiras (Portugal), où il avait pris un set à Stanislas Wawrinka.

La perspective d’affronter Federer sur le central de Roland-Garros l’a toutefois tétanisé. Le Bâlois n’en demandait pas tant, signant des breaks d’entrée à chaque set. Appliqué et autoritaire (33 coups gagnants, 68% de premiers services), le vainqueur de l’édition 2009 s’est envolé vers une victoire express, bouclée après seulement 1h20 de jeu sur une superbe attaque de revers le long de la ligne.

En plus de lui offrir une mise en train idéale, cette partie a permis à Federer de «commémorer» le souvenir de sa dernière défaite au 1er tour d’un tournoi du Grand Chelem, il y a dix ans jour pour jour à Roland-Garros face au Péruvien Luis Horna. Au 2e tour, le no 3 mondial affrontera un autre qualifié, l’Espagnol Daniel Munoz-De La Nava (ATP 145) ou l’Indien Somdev Devvaram (ATP 188). Il n’a jamais croisé la route du premier et battu le deuxième lors de leur unique face-à-face, à Dubaï en 2011 (6-3 6-3).

(SI)

Votre opinion