06.08.2020 à 15:15

CoronavirusDe nombreuses places d’apprentissage supprimées en Suisse

Le nombre de places d’apprentissage a diminué en juillet en raison de la crise du Covid-19, indique une étude de l’École polytechnique fédérale de Zurich publiée ce jeudi.

Au total, 90% des places d’apprentissage proposées cette année ont déjà été attribuées, a indiqué l’EPFZ.

Au total, 90% des places d’apprentissage proposées cette année ont déjà été attribuées, a indiqué l’EPFZ.

KEYSTONE

Les entreprises de formation ont annoncé en juillet avoir supprimé 2,1% des places d’apprentissage en raison de la crise du coronavirus. Au total, 90% des places d’apprentissage proposées cette année ont déjà été attribuées, selon une étude de l’École polytechnique fédérale de Zurich.

Les observateurs ont craint la suppression de nombreuses places d’apprentissage prévues pour l’été 2020 en raison des effets économiques de la pandémie. En juillet, les entreprises de formation n’ont annoncé que 2,1% de suppressions contre 3% en juin, souligne l’étude zurichoise publiée jeudi.

Différences entre les professions

Il existe des différences entre les catégories professionnelles. Les places sont largement occupées dans la formation, le social, la santé, l’informatique, la planification et le tourisme, par exemple. En revanche, il restait en juillet de nombreuses places à pourvoir dans la plupart des professions de la construction et techniques, ainsi que dans la restauration et l’hôtellerie.

Pour les apprentis en cours de formation, 91% ont pu rester à leur poste de travail en juillet (86% en juin, 77% en mai et 64% en avril) en appliquant les mesures de protection de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP). Seuls 9% ne travaillaient que dans une mesure limitée sur leur lieu de travail.

Les apprentis de dernière année poursuivent pour la plupart leur activité dans leur entreprise de formation. Cette année toutefois, il est possible que leur nombre diminue de 16%, notamment dans les secteurs «métal, machines et montres».

Difficulté à trouver un emploi

Selon 41% des entreprises de formation interrogées dans le cadre de l’étude, il sera plus difficile pour les apprentis de trouver une place de travail après l’apprentissage. Elles étaient 56% à être de cet avis en juin.

Au total, 2809 entreprises de formation de tailles variées, de tous les cantons et de toutes les catégories professionnelles ont participé à cette étude de l’EPFZ intitulée «Pouls des places d’apprentissage». Elles proposent ensemble 21’103 places d’apprentissage.

En mai, les universités de Berne et Zurich estimaient qu’entre 5000 et 20’000 contrats d’apprentissage en moins seraient signés au cours des cinq prochaines années en raison de la crise du coronavirus. L’impact de la pandémie dans la formation professionnelle ne sera surmonté qu’en 2025, selon cette étude.

(ATS/NXP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!