19.02.2016 à 13:40

SyrieErdogan menace Obama

Ankara accuse le PKK d'avoir perpétré l'attentat d'Ankara et met en garde le président américain sur le soutien des Etats-Unis aux combattants kurdes.

1 / 17
Ankara accuse le PKK d'avoir perpétré l'attentat d'Ankara et met en garde le président américain sur le soutien des Etats-Unis aux combattants kurdes, que la Turquie considère comme des «terroristes». (19 février 2016)

Ankara accuse le PKK d'avoir perpétré l'attentat d'Ankara et met en garde le président américain sur le soutien des Etats-Unis aux combattants kurdes, que la Turquie considère comme des «terroristes». (19 février 2016)

AFP
Au lendemain de l'attentat, le premier ministre turc Ahmet Davutoglu ( à droite) a accusé un membre des YPG, les milices kurdes de Syrie d'avoir commis cet acte, en coopération avec le PKK (séparatistes kurdes). Les Kurdes ont démenti.(Jeudi 18 février 2016)

Au lendemain de l'attentat, le premier ministre turc Ahmet Davutoglu ( à droite) a accusé un membre des YPG, les milices kurdes de Syrie d'avoir commis cet acte, en coopération avec le PKK (séparatistes kurdes). Les Kurdes ont démenti.(Jeudi 18 février 2016)

AFP
Ahmet Davutoglu auprès d'un blessé hospitalisé à Ankara.   (Jeudi 18 février 2016)

Ahmet Davutoglu auprès d'un blessé hospitalisé à Ankara. (Jeudi 18 février 2016)

Keystone

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a affirmé vendredi à la presse n'avoir «aucun doute» sur la responsabilité des milices kurdes de Syrie dans l'attentat à la voiture piégée qui a 28 morts mercredi soir dans le centre d'Ankara.

Recep Tayyip Erdogan a également déclaré qu'il comptait mettre en garde son homologue américain Barack Obama, lors d'un entretien téléphonique prévu vendredi à 16h, sur le soutien des Etats-Unis à ces combattants, que la Turquie considère comme des «terroristes».

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!