Eric Clapton a finalement joué dans une salle exigeant un pass Covid
Publié

Retournement de vesteEric Clapton a finalement joué dans une salle exigeant un pass Covid

Le guitariste avait fait la promesse de ne jamais donner de concert «sur aucune scène où il y a un public discriminé». Il ne l’a pas tenue, samedi dernier à La Nouvelle-Orléans.

Eric Clapton en concert à Berlin, il y a deux ans.

Eric Clapton en concert à Berlin, il y a deux ans.

imago images/POP-EYE

Eric Clapton n’aura pas tenu sa promesse très longtemps. Le musicien de 76 ans avait déclaré qu’il ne jouerait pas dans des lieux qui demandent une preuve de vaccination. Pourtant, le légendaire guitariste est apparu sur la scène du Smoothie King Center de La Nouvelle-Orléans, samedi 18 septembre.

Selon le site Web de la salle de concert, les détenteurs de billets de 12 ans et plus doivent prouver qu’ils ont reçu au moins une dose d’un vaccin Covid-19 ou fournir un test négatif effectué dans les 72 heures. La réglementation est conforme aux protocoles de santé de la ville, qui exigent également que les participants portent un masque quand ils ne consomment pas.

Pas un mot sur le Covid

En juillet, Eric Clapton, qui a exprimé son opposition aux vaccinations obligatoires, avait publié une déclaration lorsque le premier ministre britannique, Boris Johnson, avait déclaré que les salles accueillant de grandes foules devaient exiger des visiteurs qu’ils fournissent une preuve de leur statut vaccinal.

«Suite à l’annonce du premier ministre le lundi 19 juillet 2021, je me sens obligé de faire une annonce personnelle: je tiens à dire que je ne me produirai sur aucune scène où il y a un public discriminé, avait-il déclaré. À moins qu’il n’y ait des dispositions pour que toutes les personnes y assistent, je me réserve le droit d’annuler le spectacle. »

Un journaliste du média Nola.com, présent au concert d’Eric Clapton à La Nouvelle-Orléans, rapporte que ce dernier ne s’est pas exprimé sur le Covid. S’il a constaté que la salle n’était pas pleine, il rappelle que les habitants de la Louisiane du sud ont vécu le passage destructeur de l’ouragan Ida il y a trois semaines seulement.

(Cover Media / Lematin.ch)

Votre opinion