Politique: Eric Stauffer pourrait lancer un nouveau parti

Actualisé

PolitiqueEric Stauffer pourrait lancer un nouveau parti

Le fondateur du MCG affirme que le parti va s'écrouler sans lui. Il veut le diriger pour le sauver et annonce qu'il créera le Parti genevois si on lui refuse le pouvoir.

par
Fabiano Citroni
Fondateur du MCG en 2005, le député Eric Stauffer insiste, sans succès, pour diriger le mouvement jusqu'aux élections cantonales de 2018.

Fondateur du MCG en 2005, le député Eric Stauffer insiste, sans succès, pour diriger le mouvement jusqu'aux élections cantonales de 2018.

Thierry Parel

Eric Stauffer qui claque la porte du MCG, qu'il a fondé, et siège en indépendant au Grand Conseil genevois. Carlos Medeiros, son fidèle lieutenant, qui décide de faire de même, Jean Sanchez, ancien numéro deux de la police, qui annonce qu'il remet son mandat de député et démissionne du mouvement contestataire. Un, deux, trois départs en quelques semaines.

Et une question sur les lèvres de nombreux politiciens: quel coup prépare Eric Stauffer? Car on voit mal cet élu jouer les seconds rôles jusqu'aux élections cantonales de 2018 pour finalement quitter la scène politique. On ne l'imagine surtout pas partir sur un échec. Lui qui a porté ce parti depuis sa création, en 2005, qui en a fait la deuxième force politique du canton, a échoué à accéder à la présidence en avril, battu d'une voix par Ana Roch. Une défaite, vécue comme une humiliation, qui l'a décidé à quitter le MCG.

Deux possibilités

Mais il est prêt à revenir. «Si la base du parti réclame une assemblée extraordinaire et me demande de reprendre la présidence, j'accepterai. Je formerai la relève jusqu'en 2018 puis me retirerai.» Et si la base ne lui demande rien? «J'ai deux possibilités, mises en sourdine pour l'heure. Des partis m'ont fait des appels du pied, je pourrais en rejoindre un». L'autre possibilité? Eric Stauffer lâche une minibombe. «J'ai monté le MCG en trois mois, en 2005. Alors, je pourrais très bien créer un nouveau parti.»

Pour en savoir plus, consultez le nouveau site du Matin Dimanche, www.lematindimanche.ch, sur votre ordinateur personnel, votre tablette ou votre smartphone. L'application Le Matin Dimanche est toujours disponible sur iPad.

Ton opinion