Publié

footEspagne - 10e journée: Benzema se régale, le Real leader provisoire (COMPTE RENDU)

Madrid, 1 nov 2014 (AFP) - Karim Benzema, buteur et double passeur décisif, a conduit l'épatante démonstration du Real Madrid samedi à Grenade (4-0) en Championnat d'Espagne, hissant le club pour la première fois de la saison à la première place - provisoire - aux dépens du FC Barcelone, qui reçoit le Celta Vigo en soirée pour la 10e journée.

On n'arrête plus le bolide "Benz": déjà buteur et homme du match lors du "clasico" remporté le week-end dernier face au Barça (3-1), l'attaquant français a de nouveau mis le turbo samedi après-midi au stade Nuevo Los Carmenes, et sa complicité avec Cristiano Ronaldo et James Rodriguez est décidément dévastatrice. Benzema a passé la balle en retrait pour l'ouverture du score du Portugais (2), il a décalé James au coin de la surface pour la magnifique demi-volée du Colombien (31) et il a lui-même alourdi le score après une talonnade splendide de "CR7" (54). Enfin, il a été impliqué sur le dernier but, inscrit à bout portant par James à l'issue d'une action collective (86). Avec 24 points, voilà la "Maison blanche" temporairement aux commandes du classement avec deux longueurs d'avance sur le Barça (22 pts), obligé de cravacher face au Celta samedi soir (19h00 GMT) pour reprendre son bien. Ce Real-là est une machine: sur ses 11 derniers matches toutes compétitions confondues, il a inscrit 46 buts et n'en a encaissé que sept. Benzema, en particulier, est rayonnant dans son rôle de N.9 altruiste, capable d'animer le jeu offensif, d'enchaîner les courses et de combiner avec ses partenaires. Dès la 2e minute, il a hérité dans la surface d'un ballon arraché par Dani Carvajal. Levant la tête, il a alerté Ronaldo, qui a marqué d'une frappe croisée pour conforter son avance au classement des buteurs avec ce 17e but en Liga cette saison. Puis, après une touche, le Français a dévié le ballon d'une aile de pigeon pour servir James Rodriguez, dont une merveille de demi-volée s'est fichée en pleine lucarne (31). Et le reste du match a été au diapason pour le Real: on a vu des combinaisons offensives de grande classe, comme cette action à une ou deux touches de balle, conclue par une talonnade de Ronaldo pour Carvajal, dont la frappe est passée au-dessus (25). Ce n'était que partie remise pour "CR7", car peu après la pause, le Portugais a placé une nouvelle talonnade exquise, cette fois dans la course de Benzema, qui a trompé le gardien au point de penalty (54) et validé son excellent match par son cinquième but en Liga cette saison. D'ailleurs, l'avant-centre de l'équipe de France aurait pu être crédité d'une troisième passe décisive si le latéral gauche Marcelo, servi à l'entrée de la surface, n'avait pas expédié sur la transversale une puissante frappe du pied droit (56). Ou bien si le défenseur brésilien, décalé par "Benz" dans la surface, n'avait pas tiré au-dessus (76). Grenade a bien eu quelques occasions de sauver l'honneur, mais Sergio Ramos (67, 80) s'est interposé, avant que le gardien et capitaine Iker Casillas ne sorte une parade (84) pour conclure une après-midi parfaite pour le Real Madrid. jed/gv

(AFP)

Votre opinion