Publié

footEspagne - 10e journée: Real et Atletico gagnent, les Français brillent (PAPIER GENERAL)

Par Jean DECOTTE Madrid, 1 nov 2014 (AFP) - Le Real Madrid de Karim Benzema, en démonstration à Grenade (4-0), et l'Atletico, tombeur de Cordoue (4-2) avec un doublé d'Antoine Griezmann, ont mis samedi la pression sur le FC Barcelone, contraint de l'emporter en soirée pour garder la tête du Championnat d'Espagne.

Leader avant cette 10e journée, le Barça (22 pts) a été relégué à la troisième place du classement provisoire et les Catalans doivent désormais gagner à leur tour face au Celta Vigo au Camp Nou (19h00 GMT) pour ne pas se faire doubler par le Real, leader provisoire (24 pts), et l'"Atleti" (23 pts). C'était la journée des Français en Liga: le Real s'en est remis à un but et deux passes décisives de Benzema pour l'emporter en Andalousie, tandis que l'Atletico est venu à bout du promu Cordoue à domicile grâce au premier doublé de Griezmann avec son nouveau club. Pour "Grizi", cette belle performance fait du bien après une adaptation compliquée au stade Vicente-Calderon. Pour "Benz", ce match plein est la confirmation de la forme éblouissante de l'avant-centre des Bleus, déjà buteur et homme du match lors du "clasico" remporté le week-end dernier face au Barça (3-1). Au stade Nuevo Los Carmenes, Grenade a pu constater à ses dépens que la complicité de Benzema avec Cristiano Ronaldo et James Rodriguez était décidément dévastatrice. Benzema a passé la balle en retrait pour l'ouverture du score du Portugais (2), il a décalé d'une aile de pigeon James, buteur d'une magnifique demi-volée (31) et il a lui-même alourdi le score après une talonnade splendide de "CR7" (54), marquant son cinquième but en Liga cette saison. Enfin, il a été impliqué sur le dernier but, inscrit à bout portant par James à l'issue d'une action collective (86). Ce Real-là, même privé de Gareth Bale sur blessure, est une machine: sur ses 11 derniers matches toutes compétitions confondues, il a inscrit 46 buts et n'en a encaissé que sept. En outre, Ronaldo est largement en tête du classement des buteurs de Liga avec 17 buts. "Je suis très satisfait de ce que fait l'équipe, de sa manière de jouer, a déclaré l'entraîneur madrilène Carlo Ancelotti. Mais je connais bien le football et nous devons continuer, en essayant d'en faire toujours plus". Côté Atletico, c'est Griezmann qui devait en faire plus: vendredi, l'entraîneur Diego Simeone avait piqué au vif le jeune attaquant de 23 ans en conférence de presse, disant attendre de lui qu'il devienne "un homme". La recrue la plus onéreuse de l'Atletico à l'intersaison (30 millions d'euros) lui a répondu de la meilleure des manières en ouvrant la marque juste avant le repos: sur un coup franc excentré mal dégagé par la défense de Cordoue, Griezmann a récupéré, crocheté et marqué d'un tir détourné par un défenseur (44). Quand l'Algérien Nabil Ghilas a égalisé de la tête sur corner (54), c'est encore Griezmann qui a surgi, remettant les "Colchoneros" devant grâce à une tête bien placée (58). Le Croate Mario Mandzukic, de la tête après un nouveau coup de pied arrêté (62), et Raul Garcia sur un centre de Koke (80) ont donné de l'ampleur au score. Et même si Ghilas a entretenu l'espoir en reprenant un ballon traînant dans la surface (88), voici le champion d'Espagne en titre de retour sur le podium provisoire, juste avant de retrouver la Ligue des champions la semaine prochaine. jed/gv

(AFP)

Votre opinion