Publié

footEspagne - 12e journée: L'Atletico maintient la pression sur le Barça

L'Atletico Madrid occupe la 2e place du Championnat d'Espagne, à un point du FC Barcelone et cinq unités devant le Real Madrid, 3e, après avoir battu l'Athletic Bilbao (2-0), dimanche dans le cadre de la 12e journée.

Si elle maintient la pression sur le leader barcelonais, l'équipe entraînée par Diego Simeone, apparemment bien remise du départ du Colombien Falcao pour Monaco, ne peut compter néanmoins sur un banc aussi bien fourni que celui des deux Grands d'Espagne. Dans ce contexte, la bonne nouvelle pour les pensionnaires de Vincente Calderon vient de David Villa, transféré à l'intersaison du champion en titre vers la capitale, et qui a choisi la venue de Bilbao pour signer son meilleur match sous ses nouvelles couleurs. C'est d'ailleurs lui qui a ouvert le score en reprenant d'une belle volée du droit un ballon mal repoussé par la défense basque (32). Bien lancé par Koke dans la profondeur, le futur international espagnol Diego Costa a résisté à la charge de Moran, expulsé ensuite en 2e période, pour aller tromper Iraizoz juste avant la pause (41). Le Brésilien de naissance, menacé de se voir retirer sa nationalité d'origine, a signé sans trembler sa 13e réalisation de la saison ce qui le place en tête du classement des buteurs, ex aequo avec le Portugais Cristiano Ronaldo. Ayant terminé sur la 3e marche du podium l'an passé avec un total de 76 points, l'Atletico, qui en compte déjà 33, s'affirme pour l'instant comme le principal rival du Barça en lieu et place de son rival merengue, peu convaincant chez le Rayo Vallecano samedi (2-3). Les "Colchoneros" ont remporté 11 victoires en 12 journées, ne s'inclinant qu'à une seule reprise, chez l'autre club de Barcelone, l'Espanyol, vainqueur 1-0 lors de la 9e journée. C'est aussi sur ce même score que le Barça s'est imposé contre ses voisins vendredi, les coéquipiers de Neymar s'assurant ainsi de rester en tête à l'issue de cette journée. Bilbao, qui a concédé sa 4e défaite en Championnat, reste pour sa part en 5e position. Auteur d'un bon début de saison, Levante, 8e, a réalisé une mauvaise opération en étant battu par Grenade, 11e, la faute à un but tardif de Piti (90 1). Quart de finaliste de C1 l'an passé mais à la peine en championnat cette saison, Malaga s'est relancé en battant in extremis le Betis Seville (3-2), grâce à une réalisation de Garcia Sanchez au bout des arrêts de jeu (90 4). Les joueurs de Bernd Schuster s'emparent de la 12e place alors que les Sévillans sont relégables, au 18e rang. Lundi, Elche, 13e, reçoit Villarreal, 4e, en clôture de la 12e journée. bur/smr/el

(AFP)

Ton opinion