10.11.2013 à 23:50

footEspagne - 13e journée: Le Barça creuse l'écart, Messi rechute (PAPIER GENERAL,ACTUALISATION)

MADRID, 10 nov 2013 (AFP) - Le FC Barcelone a gagné dimanche contre le Betis Séville (4-1) mais perdu à nouveau Lionel Messi sur blessure lors de la 13e journée du Championnat d'Espagne, au terme de laquelle le leader catalan creuse l'écart sur l'Atletico Madrid, freiné par Villarreal (1-1).

L'attaquant argentin, qui a enchaîné les pépins physiques depuis le début de l'année, a dû être remplacé au bout de 20 minutes de jeu au stade Benito Villamarin, souffrant une fois encore d'une "blessure musculaire" à une cuisse. Ébranlé par ce coup du sort, le Barça a été sauvé par deux parades décisives de Victor Valdes en première période avant de reprendre ses esprits grâce à des buts de Neymar (35) puis Pedro (37). Cesc Fabregas a alourdi le score d'un doublé en seconde période (63, 79) et Jorge Molina a sauvé l'honneur du Betis sur penalty (90 2). Ce succès acquis juste avant la trêve internationale conforte la première place des Catalans, qui possèdent désormais trois longueurs d'avance sur l'Atletico (34 points) et six sur le Real Madrid (31 points). Mais cette situation favorable devrait être occultée en Catalogne par l'inquiétude autour de l'état physique de Messi. Le quadruple Ballon d'Or, incapable de continuer, est sorti au profit d'Andres Iniesta alors que le score était de 0-0. "Messi: Blessure musculaire au biceps fémoral de la jambe gauche. Des examens complémentaires seront menés lundi pour en connaître la gravité exacte", a écrit le Barça sur son compte Twitter. Déjà éloigné des terrains au printemps en raison d'une déchirure à la cuisse droite, le numéro 10 du Barça a débuté la nouvelle saison avec des pépins à la cuisse gauche en août. Fin septembre, il a connu un nouveau problème musculaire à la cuisse droite, qui lui a valu deux semaines d'indisponibilité. A son retour, Messi a enchaîné quatre matches de Liga sans marquer et s'il a inscrit trois buts lors des deux confrontations contre le Milan AC en Ligue des champions, il a expliqué la semaine dernière ne pas être encore "à 100% physiquement". "Il faudra sûrement que nous parlions avec lui pour voir s'il ressent un certain degré d'inquiétude, a dit l'entraîneur barcelonais Gerardo Martino après le match. C'est le troisième épisode qu'il connaît, évidemment qu'à un certain moment ça peut avoir une influence dans sa tête." Heureusement pour le Barça, Neymar, Fabregas et Pedro ont brillé: le premier n'a eu qu'à pousser le ballon au fond à la 35e sur une passe de "Cesc". Puis Pedro a conclu tout seul une contre-attaque: démarrage, grand pont, puis frappe enroulée du droit qui finit dans le petit filet opposé (37). Fabregas a pour sa part inscrit le but du 3-0 (63) avant de doubler la mise de la tête avec l'aide du poteau (79). Il est néanmoins sorti à la 80e minute en raison de "gênes" au ligament d'un genou. En seconde période, le Barça a su gérer son avance sur une pelouse de très mauvaise qualité, même s'il a connu quelques frayeurs, Victor Valdes étant sauvé par son poteau à la 51e minute. "Sur un terrain aussi difficile, où le ballon ne pouvait pas circuler, nous avons fait un match intelligent", a commenté Martino. Le Betis, qui n'a pas démérité, n'a plus gagné en championnat depuis fin septembre et reste englué à la dernière place du classement avec neuf petits points. Le Barça, lui, est toujours la seule équipe invaincue dans cette Liga. L'Atletico Madrid a bien cru pouvoir lui chiper temporairement sa place de leader en début de soirée dimanche, mais les Colchoneros se sont laissés rejoindre en fin de match à Villarreal (1-1) après la rentrée décisive de Jérémy Perbet. Le Français a provoqué l'égalisation d'une passe au six mètres expédiée dans son propre but par Juanfran Torres (78). jed/smr/mhc

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!