20.12.2014 à 18:10

footEspagne - 16e journée: le Barça paisible vainqueur avant la trêve (PAPIER GENERAL)

Madrid, 20 déc 2014 (AFP) - Le FC Barcelone, qui a flambé contre Cordoue (5-0), s'est assuré de passer la trêve au chaud samedi pour la 16e journée du Championnat d'Espagne, revenant à une longueur du Real Madrid, leader, et achevant sur une note positive une année 2014 globalement décevante.

Une bel enchaînement contrôle-frappe de Pedro (2), le premier but en Liga de Luis Suarez (53), une tête de Gerard Piqué sur coup franc (80) et un joli doublé de Lionel Messi (82, 90 1) ont offert une paisible victoire au Barça à domicile. Voilà le club catalan (2e, 38 pts) idéalement replacé en embuscade derrière son rival merengue (1er, 39 pts), qui est dispensé de Liga ce week-end pour cause de participation au Mondial des clubs. Certes, le Real compte désormais un match en moins, qu'il rattrapera début février face à Séville. Mais du coup, la "Maison blanche" risque d'être sous la menace de son dauphin blaugrana tout au long d'un mois de janvier qui s'annonce très exigeant pour elle: déplacement à Valence pour la reprise en Liga le 4 janvier, puis double derby contre l'Atletico Madrid en huitièmes de finale de Coupe du Roi (7 et 15 janvier). Le Barça, de son côté, a montré samedi au Camp Nou qu'il ne comptait pas "baisser les bras" dans la course au titre, comme l'a annoncé l'entraîneur Luis Enrique vendredi. Contre Cordoue, le club catalan a confisqué le ballon et imposé son rythme, même si par moments son jeu a semblé un peu ronronner face à des Andalous regroupés en défense et particulièrement inoffensifs, excepté sur de rares contre-attaques (19, 39). Il est vrai que le scénario du match n'a pas poussé Barcelone dans ses retranchements: au bout d'à peine deux minutes de jeu, Pedro avait ouvert le score à la réception d'un caviar d'Ivan Rakitic, avec un impeccable enchaînement contrôle-frappe sous la barre (2). L'attaquant canarien semble dans une forme ascendante. Mardi, il avait déjà inscrit un triplé mardi contre Huesca (D3) en Coupe du Roi, la meilleure des manières pour revendiquer davantage de temps de jeu alors que l'arrivée de Suarez l'a relégué sur le banc derrière le trio d'attaque "MSN" (Messi-Suarez-Neymar). Samedi, Luis Enrique l'a logiquement préféré à Neymar dans le onze de départ, le Brésilien étant tout juste de retour dans le groupe après un problème à une cheville. Et c'est l'activité de "Pedrito" sur l'aile gauche qui a souvent permis de déstabiliser la défense à cinq de Cordoue. Le deuxième but est ainsi intervenu sur un appel de l'international espagnol (27 ans, 48 sélections), qui a centré en retrait pour Luis Suarez, buteur (53) pour la toute première fois en Championnat d'Espagne depuis son transfert au Barça cet été. La forme de Pedro est de bon augure pour Luis Enrique, qui aime à faire tourner son effectif et à savoir que tout son groupe se sent concerné. Dans le monologue offensif du Barça, Lionel Messi a d'abord été assez discret. Mais l'Argentin, très libre dans son positionnement, a tout de même scellé la marque d'une frappe puissante du pied droit (82) sur un ballon repoussé puis d'un tir en pivot du droit (90 1) après un magnifique contrôle orienté dans la surface. Soit ses 14e et 15e buts en Liga cette saison, à 10 longueurs derrière l'actuel meilleur buteur du championnat, Cristiano Ronaldo (25 buts). Leur passionnant duel va encore se poursuivre en 2015, car contrairement au Real de "CR7", le Barça de Messi achève 2014 sans aucun titre majeur. Mais les Catalans espèrent effacer cette année blanche dès l'an prochain, dans le sillage de leur quadruple Ballon d'Or argentin. jed/yk

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!