Publié

footEspagne/19e journée: Griezmann guide l'Atletico, qui repasse devant (PAPIER GENERAL)

Madrid, 10 jan 2016 (AFP) - Avec un nouveau but de l'inévitable Antoine Griezmann, l'Atletico Madrid est allé battre le Celta Vigo 2-0 dimanche pour la 19e journée du Championnat d'Espagne et a repris la première place, provisoirement occupée samedi par le FC Barcelone.

Pour connaître l'identité du champion d'hiver, il faudra repasser! Griezmann (49e), auteur de son 10e but dans cette Liga, et Yannick Ferreira Carrasco (80e) ont clos en beauté la phase aller du Championnat mais l'Atletico, bien que leader, n'est pas assuré pour autant de décrocher ce titre honorifique. De fait, le club (1er, 44 pts) reste sous la menace du Barça (2e, 42 pts), qui compte un match en retard à rattraper en février contre le Sporting Gijon et pourrait devancer les Madrilènes sur le fil. Le Real Madrid est pour sa part troisième (40 pts), juste devant Villarreal (4e, 39 pts), qui a battu Gijon dimanche sur un doublé de Cédric Bakambu (26e, 51e). Il faut croire que c'était le week-end des Français en Liga: samedi, Zinédine Zidane avait réussi ses débuts comme entraîneur du Real Madrid avec un festival offensif contre La Corogne (5-0), dont un doublé de son compatriote Karim Benzema. Et dimanche, Griezmann a confirmé par un nouveau but décisif et par une performance de très haut niveau qu'il était l'arme fatale du leader "colchonero", vainqueur à Vigo à l'issue d'un match maîtrisé. Sous une pluie battante qui a failli empêcher la tenue du match du fait d'inondations au stade de Balaidos cette semaine, le feu-follet français a inscrit son 7e but sur ses neuf derniers matches toutes compétitions confondues. Au début de la seconde période, "Grizi" s'est fendu d'une subtile déviation pour l'Argentin Luciano Vietto, dont la passe impeccable a permis au Français de pousser le ballon dans la cage vide (49e). L'ancien de la Real Sociedad, sans doute le meilleur sur le terrain, a eu d'autres occasions qu'il n'a pas converties (6e, 34e). Mais peu importe, puisque le Belge Carrasco a clos le score en fin de rencontre d'une frappe du gauche au bout d'une contre-attaque (80e). Pour le reste, l'"Atleti" a contenu son adversaire dans le plus pur style compact qui avait permis aux hommes de Diego Simeone de remporter le titre en 2013-2014. Ce n'est pas pour rien que cette équipe a bouclé la phase aller avec la meilleure défense de Liga: seulement 8 buts encaissés. Et même l'attaque de feu du Celta (28 buts inscrits), certes handicapée par l'absence de Nolito (convalescent) et par les mauvaises conditions climatiques, n'a pas pu forcer ce verrou. Un peu plus tôt, Valence a enchaîné une nouvelle contre-performance avec une défaite sur la pelouse de la Real Sociedad (2-0) après un doublé du Brésilien Jonathas en fin de rencontre (79e, 82e). Les choses se compliquent pour l'entraîneur valencien Gary Neville, qui n'a toujours pas gagné le moindre match de Liga en cinq journées depuis sa nomination en décembre et voit son équipe (10e, 23 pts) distancée à 16 longueurs de la quatrième place, la dernière qualificative pour la Ligue des champions. jed/tba

(AFP)

Ton opinion