20.09.2014 à 22:11

footEspagne - 4e journée: récital du Real, l'Atletico en sourdine (PAPIER GENERAL-ACTUALISATION)

Madrid, 20 sept 2014 (AFP) - Le Real Madrid a effacé ses fausses notes de début de saison avec un récital offensif tonitruant à La Corogne (8-2) samedi lors de la 4e journée du Championnat d'Espagne, tandis que l'Atletico a été mis en sourdine par le Celta Vigo (2-2).

Lancé par un triplé de Cristiano Ronaldo (29, 41, 78), le Real s'est régalé face au Deportivo: les virtuoses James Rodriguez (37), Gareth Bale (66, 74) et "Chicharito" Hernandez (88, 90 2) lui ont permis d'égaler sa précédente meilleure performance à l'extérieur en Liga, un succès 7-1 à Saragosse en 1987. Au classement, la "Maison blanche" se replace dans la première partie de tableau en revenant à deux longueurs de l'Atletico (8 points) et trois du FC Barcelone (9 points) en déplacement dimanche sur la pelouse de la lanterne rouge Levante (19h00 GMT). Cette large victoire apaisera sans doute le club merengue après un début de saison catastrophique, marqué par deux défaites en trois journées. Surtout, son attaque semble monter en puissance après avoir déjà inscrit cinq buts contre Bâle mardi en Ligue des champions (5-1). "Après nos deux défaites, avoir marqué 13 buts (en deux matches, NDLR) est la preuve que nous avons bien réagi", a jugé l'entraîneur Carlo Ancelotti en conférence de presse, tout en reconnaissant que son équipe devait encore "s'améliorer". Offensivement en tout cas, les automatismes du Real commencent à payer. On a beaucoup vu combiner et permuter James, Benzema, Bale et Ronaldo, lequel est désormais meilleur buteur de Liga avec cinq buts. Le Portugais, qui n'avait encore jamais marqué au Riazor, a frappé trois fois: ouverture du score de la tête (29), frappe dans le but vide après un bon travail de Benzema (41) et tir croisé à mi-hauteur (78). Malgré les réductions du score successives de Medunjanin sur penalty (50) et de Toché de la tête (84), le Real s'est fait plaisir avec deux buts de Bale sur deux appels dans la surface (66, 74) et des frappes splendides de James Rodriguez (37) et "Chicharito" (88, 90 2), auteur de ses deux premiers buts sous le maillot merengue. Si le Real est de retour, l'Atletico semble connaître à son tour un léger passage à vide: les "Colchoneros", vaincus par l'Olympiakos en C1 mardi (3-2), ont à nouveau péché en défense et n'ont pu faire mieux qu'un nul à domicile contre le Celta. Malgré l'intense activité d'Antoine Griezmann, titulaire en attaque, l'"Atleti" s'est retrouvé mené au score après une curieuse reprise du talon à l'aveugle de Pedro Pablo Hernandez (19). Le champion d'Espagne en titre, dont l'effectif a été très remanié à l'intersaison, a alors joué sur ses points forts habituels, avec deux buts sur phases arrêtées: un plat du pied de Joao Miranda après un coup franc (31) et une tête de Diego Godin sur corner (41). Mais il a aussi montré une fébrilité défensive plus étonnante: Miranda a fait faute sur Carles Planas en début de seconde période, concédant le pénalty de l'égalisation à Nolito (53). Et en l'absence du Croate Mario Mandzukic, opéré du nez, le Mexicain Raul Jimenez a manqué de réussite devant le but (62, 74). Signe qu'après les efforts consentis au Pirée en milieu de semaine, l'Atletico a peut-être été contaminé par le "virus C1". En tout cas, cela a été le cas de l'Ahtletic Bilbao, qui, trois jours après avoir joué son premier match de phase de poules de Ligue des champions depuis 16 ans (0-0 contre Donetsk), a chuté dans son stade de San Mames face à Grenade (1-0), vainqueur sur un but du Colombien Jhon Cordoba (39). jed/ig

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!