19.10.2014 à 19:08

footEspagne - 8e journée: premier échec pour Valence, l'Atletico se replace (PAPIER GENERAL-ACTUALISATION)

Madrid, 19 oct 2014 (AFP) - Valence a perdu son invincibilité en Championnat d'Espagne dimanche face au Deportivo La Corogne (3-0), laissant le FC Barcelone s'échapper en tête, tandis que l'Atletico Madrid a battu l'Espanyol (2-0) pour se replacer au pied du podium lors de la huitième journée.

Cette première défaite de la saison pour les Valenciens est dure à avaler: au stade Riazor, les hommes de l'entraîneur portugais Nuno ont cédé devant un club qui était lanterne rouge avant cette journée et l'a emporté sur un but contre son camp très polémique de Valence (36), un tir croisé de Lucas Pérez (43) et un contre de Toché (79). Les Valenciens rêvaient de prendre le pouvoir en marge du clasico Real-Barça le week-end prochain ? Ce rêve-là s'est évanoui en Galice, même si Valence contestera peut-être la validité du premier but du "Depor", le défenseur valencien José Luis Gaya ayant dégagé le ballon au moment où il franchissait la ligne. Quoi qu'il en soit, Valence a désormais perdu la deuxième place provisoire au profit du Real Madrid (18 pts) et se retrouve temporairement troisième, à cinq longueurs du leader barcelonais, unique équipe encore invaincue en Liga. Avec 17 points, Valence est en outre sous la menace de Séville (16 pts), en déplacement dimanche soir à Elche, et il a vu revenir à sa hauteur l'Atletico Madrid (17 pts), vainqueur de l'Espanyol Barcelone en milieu de journée. Pour l'"Atleti", le succès de dimanche au stade Calderon a fait du bien et effacé les problèmes de concentration affichés lors de la défaite contre Valence début octobre à Mestalla (3-1). Cette fois, les hommes de Diego Simeone se sont montrés sérieux et appliqués avec à nouveau une efficacité létale sur coups de pied arrêtés. Le portier barcelonais Kiko Casilla a pourtant longtemps été intraitable mais l'Atletico s'est montré persévérant. Sur un corner repoussé, le capitaine Gabi a alerté dans la surface Tiago, dont la tête lobée a fini au fond (43). Ensuite, les choses ont été plus faciles et un énième corner a permis aux Madrilènes de se mettre à l'abri. Le jeune défenseur uruguayen José Maria Gimenez a placé une tête aux six mètres et Mario Suarez n'a eu qu'à pousser le ballon dans les filets (71), assurant la victoire à l'Atletico avant de retrouver la Ligue des champions mercredi contre Malmö. En fin de match, Simeone a lancé Antoine Griezmann pour la dernière demi-heure, mais le Français n'a pas eu beaucoup de réussite, trouvant le poteau à angle fermé alors que la cage était vide (83). jed/jcp/es

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!