Publié

footEspagne - Barça-Real: "Important, pas décisif", selon Luis Enrique et Ancelotti (TROIS QUESTIONS)

Madrid/Barcelone, 21 mars 2015 (AFP) - Le clasico entre le FC Barcelone et le Real Madrid sera "important" mais pas "décisif" en vue du titre en Championnat d'Espagne, ont estimé samedi l'entraîneur blaugrana Luis Enrique et son homologue merengue Carlo Ancelotti avant le choc programmé dimanche (20h00 GMT).

Q: Quel sentiment prédomine avant une telle affiche ? Luis Enrique: "C'est un match différent, parce que c'est notre éternel rival et c'est notre adversaire le plus proche au classement. Le fait de gagner et de prendre des points ferait que l'adversaire n'en prendrait pas. Il y a aussi la question de la différence de buts particulière, qui commence à compter. Ce match est très stimulant. Mais je ne crois pas qu'il sera décisif pour la Liga, indépendamment du résultat, parce qu'il restera ensuite dix journées avec des matches difficiles. C'est un match important mais pas décisif." Carlo Ancelotti: "C'est un match spécial, nous affrontons une grande équipe dans un moment très important de la saison. (...) Chaque match est important, désormais, mais je ne crois pas que celui-là sera aussi déterminant que les deux matches contre l'Atletico (en quarts de Ligue des champions, NDLR). Dimanche, chacune des deux équipes peut prendre l'avantage mais ce ne sera pas décisif." Q: Qui est favori dimanche au Camp Nou ? L.E.: "Il n'y a pas de favoris clairs dans ce type de matches où ça joue beaucoup, où les deux équipes sont de très haut niveau. Le facteur terrain est important, il permet d'aller plus loin dans la motivation et l'intensité et j'espère qu'on le verra. (...). En tant qu'entraîneur, je préfère aborder ce match dans une situation positive. Je suis préparé pour un match d'une intensité maximale, préparé pour souffrir mais convaincu que nous pouvons faire mal à l'adversaire." C.A.: "Le fait d'être favori dépend de la dynamique et celle de Barcelone est meilleure. Après, nous allons vivre un match difficile pour les deux équipes. Nous avons confiance parce que c'est l'opportunité, en cas de victoire, de revenir en tête. (...) Je trouve que mon équipe va bien mieux. Le fait d'avoir (Luka) Modric et (Sergio) Ramos va beaucoup nous aider et l'équipe a bien amélioré sa condition. Mais ce match ne se gagnera pas au physique, il se gagnera avec la tête." Q: Vos trios offensifs, conduits respectivement par Lionel Messi et Cristiano Ronaldo, peuvent-ils faire la différence ? L.E.: "Il est possible que l'efficacité comparée des deux attaques joue un rôle important. (...) Que ce soit (Gareth) Bale, (Karim) Benzema ou Cristiano, ils peuvent décider du match avec leur qualité individuelle. Chacun d'eux est un joueur de top niveau, dangereux, qui n'a pas besoin d'être en grande forme pour être décisif." C.A.: "Messi est en forme, tout comme le Barça. Ils jouent très bien, avec beaucoup de qualité, surtout Messi. (...) Cristiano aussi est en forme, il a connu une bonne semaine, il s'est bien entraîné et est au top, comme tous nos joueurs. (...) Concernant Bale, je ne crois pas qu'un joueur ait plus de responsabilités que les autres. Ce que je vais lui demander à lui et à l'équipe, c'est d'attaquer à onze et de défendre à onze. La stratégie ne sera pas très compliquée." Propos recueillis en conférences de presse. jed/jcp

(AFP)

Votre opinion