Publié

FootballEspagne: enquête après des cris racistes à l'encontre de Neymar

La Ligue de football espagnole (LFP) a annoncé jeudi avoir traduit l'Espanyol Barcelone devant la Commission contre les violences, pour des cris racistes entendus à l'encontre de Neymar au cours du match nul de samedi.

Selon son rapport, des cris de singe ont été dirigés contre la vedette de Barcelone, Neymar après un hors jeu à la 14e minute.

"Je n'ai pas écouté les cris, je n'écoute pas ce qui se passe hors du terrain, je joue seulement au football", a déclaré Neymar lundi.

La commission anti-violence décidera si une sanction est prise contre l'Espanyol, avec des peines allant d'une amende jusqu'à la fermeture partielle ou totale de leur stade Cornella-El Prat.

Le président d'Espanyol, Joan Collet, a déclaré que ces cris n'étaient pas des cris de singe, mais des cris de moquerie à l'encontre de Cristiano Ronaldo et son exubérance lorsqu'il a gagné le Ballon d'or l'année dernière.

"J'entends ces cris de ouh, ouh, ouh tous les dimanches, surtout vis à vis de Cristiano et ils ne sont jamais interprétés comme des cris de singe", a-t-il déclaré au quotidien du Sports de Barcelone.

kca/as/dmk/jcp

(AFP)

Ton opinion