26.09.2015 à 18:44

footEspagne/FC Barcelone: Messi blessé à un genou, absent 7 ou 8 semaines

Madrid, 26 sept 2015 (AFP) - Lionel Messi, blessé contre Las Palmas (2-1), souffre d'une rupture d'un ligament du genou gauche et devrait être absent sept à huit semaines, a annoncé samedi le FC Barcelone, ce qui rend incertaine sa participation au clasico prévu le 21 novembre contre le Real Madrid.

Cette blessure rend également peu probable sa présence pour le choc Argentine-Brésil en qualifications pour le Mondial-2018 le 13 novembre.

C'est un immense coup dur pour Messi et son club, lequel va devoir affronter sans le quadruple Ballon d'Or argentin deux journées de Ligue des champions, mardi à domicile contre Leverkusen et le 20 octobre sur la pelouse du BATE Borisov. Et en Championnat d'Espagne, Messi ratera notamment le déplacement à Séville en Liga le 3 octobre et la réception de Villarreal le week-end du 8 novembre.

"Les examens ont confirmé que le joueur Leo Messi souffre d'une rupture du ligament collatéral interne du genou gauche. Le temps d'absence estimé sera de sept à huit semaines", a fait savoir le Barça dans un court communiqué.

Au Camp Nou, Messi s'est blessé sur sa première action dangereuse de ce match de la 6e journée de Liga: alerté sur la droite de la surface, il a repiqué vers l'axe et s'est heurté au retour de Pedro Bigas, qui a heurté le genou de l'Argentin.

Resté au sol en grimaçant, Messi est sorti du terrain en boitant. Il a tenté de revenir en jeu mais, incapable de courir, il a été contraint de céder sa place à Munir à la 10e minute.

La blessure de l'Argentin vient dégarnir un peu plus un effectif est déjà très diminué entre les blessures de plusieurs cadres (Rafinha, Vermaelen, Bravo...) et la sanction d'interdiction de recrutement infligée au club par la Fifa jusqu'à 2016.

Après le transfert de Pedro cet été à Chelsea et la grave blesure de Rafinha, absent au moins six mois, la ligne offensive du Barça devrait désormais se réduire aux seuls Luis Suarez (auteur d'un doublé samedi) et Neymar, épaulés par les jeunes Sandro et Munir (20 ans).

jed/dhe/dhe

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!