29.11.2015 à 22:44

footEspagne: l'entraîneur de Valence Nuno sur le départ

L'entraîneur de Valence Nuno Espirito Santo a laissé entendre dimanche qu'il comptait démissionner après une défaite à Séville (1-0) en Championnat d'Espagne qui laisse le club valencien à huit points du podium et en pleine crise de résultats.

"Je suis très reconnaissant, cela a été un honneur d'être l'entraîneur de Valence. Demain (lundi), il y aura une réunion pour éclaircir l'avenir", a fait savoir le technicien portugais en conférence de presse.

"J'ai parlé personnellement au propriétaire (Peter Lim) et à la présidente (Layhoon Chan) et nous sommes tous d'accord pour dire que le Valence CF est un projet pour le présent et pour l'avenir. Je ne veux pas que cela soit freiné, je veux que le Valence CF revienne parmi les plus grands en Europe", a poursuivi Nuno.

"Ce n'est pas un moment de joie. Je suis très fier et j'espère avoir apporté quelque chose aux joueurs", a-t-il ajouté.

Arrivé à l'été 2014 dans les valises du nouveau propriétaire du club, le magnat singapourien Peter Lim, Nuno, âgé de 41 ans, avait réussi à ramener Valence en Ligue des champions grâce à une quatrième place en Liga puis un barrage remporté en août contre Monaco (3-1, 2-1).

Mais le technicien a progressivement vu le public du stade Mestalla se retourner contre lui en raison de résultats en dents de scie et d'un été 2015 agité en coulisses.

Plusieurs figures du club valencien ont ainsi claqué la porte à l'intersaison, des départs liés selon la presse espagnole à l'immixtion de l'influent agent portugais Jorge Mendes, proche de Nuno et de Lim, dans la politique sportive de Valence.

Ancien gardien de but du FC Porto et du Deportivo La Corogne, notamment, Nuno fait figure de protégé de Jorge Mendes: dans les années 1990, l'ex-portier avait été le tout premier joueur à confier sa destinée au futur "Super-agent".

Nuno laisse le club valencien à la 9e place de Liga avant la réception du FC Barcelone, leader, le week-end prochain, et à l'approche d'un match décisif pour la qualification en huitièmes de finale de Ligue des champions le 9 décembre contre Lyon à Mestalla.

jed/sk

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!