Publié

footEspagne - La Real Sociedad tient bon

MADRID, 18 mai 2013 (AFP) - La Real Sociedad s'est imposée (2-1) sur la pelouse du FC Séville et a repris la quatrième place, synonyme de Ligue des Champions, que Valence lui avait chipée plus tôt en gagnant à Getafe (1-0), samedi lors de la 36e journée du championnat d'Espagne de football.

A deux journées de la fin de la saison, les Basques possèdent le même nombre de points que Valence, 62, mais devancent l'équipe "Ché" à la différence de buts particulière. Les hommes de Philippe Montanier, qui restaient sur un nul et une défaite, devaient absolument s'imposer à Séville pour reprendre cette quatrième place, qualificative pour les barrages de la prochaine C1. Et c'était plutôt mal parti puisque Rakitic ouvrait le score pour les Andalous suite à un corner dès la 10e minute. Mais le Croate marquait ensuite contre son camp de la tête sur un coup franc de Illarramendi, offrant l'égalisation à la Real Sociedad (1-1, 16). Les Basques continuait sur leur lancée et Agirretxe donnait l'avantage à son équipe d'une superbe volée (24, 1-2). En seconde période, les Andalous poussaient pour tenter d'inverser la tendance mais Negredo, Rakitic ou encore Cala ne parvenaient pas à marquer. Le FC Séville a quasiment dit adieu au dernier billet en Europa League, qui devrait échoir à son ennemi, le Betis. Plus tôt, Valence avait gagné (1-0) à Getafe et mis la pression sur la Real Sociedad. Un but du Français Jérémy Mathieu, son premier de la saison, juste avant la mi-temps d'un match plutôt décevant, avait permis aux Valenciens d'empocher leur troisième succès consécutif, le tout sans encaisser de but et en en marquant neuf ! En seconde période, l'international espagnol Roberto Soldado et l'international algérien Sofiane Feghouli avaient même manqué plusieurs occasions de doubler la mise pour Valence. Dans l'autre rencontre de la soirée, Grenade (16e avant le match) a battu 3 à 0 Osasuna (15e), passant devant son adversaire du soir au classement et assurant quasiment son maintien. nb/el

(AFP)

Votre opinion