Cyclisme - Espoirs: titre italien, médaille africaine et espoir suisse

Publié

CyclismeEspoirs: titre italien, médaille africaine et espoir suisse

L’Italien Filippo Baroncini a remporté la course espoirs des Mondiaux dans les Flandres. L’Érythréen Biniam Ghirmay a écrit l’histoire en argent. Mauro Schmid, lui, a tout tenté…

par
Robin Carrel
(Louvain)
Le podium avec (de g. à dr.) Biniam Ghirmay, Filippo Baroncini et Olav Kooij.

Le podium avec (de g. à dr.) Biniam Ghirmay, Filippo Baroncini et Olav Kooij.

AFP

Baroncini a réussi un joli tour de force, dans les rues de Louvain. Le Transalpin de 21 ans, qui vient de rejoindre l’écurie Trek-Segafredo dans le World Tour, a laissé tout le monde sur place dans la dernière montée un peu compliquée, à quelque 5 kilomètres de l’arrivée. L’Italien a devancé Biniam Ghirmay et le Néerlandais Olav Kooij de deux secondes.

La médaille d’argent est donc revenue à un Érythréen et il a écrit l’histoire de la petite reine. Ghirmay n’est certes pas le premier Africain à monter sur un podium mondial en cyclisme – c’était le Sud-africain Louis Meintjes, en 2013 chez les M23 –, mais jamais encore un coureur venu d’Afrique noire n’avait réussi cet exploit. Il court depuis peu pour la formation de deuxième division Intermarché-Wanty Gobert

«Certains gars trichaient»

La Suisse est de nouveau passée près d’un gros coup. Mauro Schmid, qui se savait moins rapide au sprint, était sans doute le plus fort intrinsèquement sur le tracé flandrien. Le Zurichois de 21 ans, vainqueur d’une étape sur le Giro au printemps, est parti à une vingtaine de kilomètres du but. Le coureur de la formation Qhubeka Assos a finalement été repris à un peu moins de six bornes de l’arrivée, laissant les sprinters et les punchers s’expliquer entre eux.

Mauro Schmid se sentait bien, mais il a été un peu court.

Mauro Schmid se sentait bien, mais il a été un peu court.

AFP

«Je pensais qu’on était sorti avec un bon groupe, mais certains gars trichaient, a pesté Schmid. Ma seule option était donc de m’en aller. J’ai accéléré dans une ascension et j’ai essayé d’aller au bout, parce que j’avais de super jambes. J’ai été un peu court, mais je suis heureux de ce que j’ai réalisé» Au final, Swiss Cycling va devoir se contenter de la 16e place de Fabio Christen, de la 23e dAlexandre Balmer et du 28e rang de Schmid, tous dans le peloton principal.

Plus tôt dans la journée, chez les juniors, le Norvégien Per Strand Hagenes avait marqué les esprits en simposant de belle manière en solitaire. Le futur coureur de léquipe-réserve de Jumbo-Visma a devancé de 19 secondes, le Français Romain Grégoire. Pour le bronze, le sprint du peloton a été réglé par lEstonien Madis Mihkels. Le premier Suisse, Jan Christen, na pu faire mieux que 26e.

Ton opinion