Suisse: Essai pilote: un bouton pour appeler le facteur
Publié

SuisseEssai pilote: un bouton pour appeler le facteur

La Poste teste dès ce vendredi un nouveau concept baptisé «Post Home Button». Il suffit de presser un bouton pour qu'un facteur prenne en charge colis ou lettre le lendemain.

par
Christine Talos
Avec le «Post Home Button», la Poste teste une offre basée sur le Low Power Network (LPN), un réseau déployé dans toute la Suisse par la Poste, Swisscom et les CFF.

Avec le «Post Home Button», la Poste teste une offre basée sur le Low Power Network (LPN), un réseau déployé dans toute la Suisse par la Poste, Swisscom et les CFF.

La Poste

Vous avez un colis à envoyer ou des timbres à acheter, et cela vous ennuie d'aller au bureau de poste le plus proche? Vous pourrez peut-être bientôt appeler votre facteur pour qu'il se charge de cette corvée à votre place. Et cela le lendemain déjà. En effet, la Poste met à l'essai le système «Post Home Button». Quelque 1000 ménages alémaniques vont le tester dès ce vendredi pendant trois mois.

Le «Post Home Button» est un petit appareil qui ressemble à un marqueur Stabilo Boss et qui est doté d'un bouton-poussoir. Celui-ci envoie un signal sans fil à la Poste via un réseau radio, explique le géant jaune dans un communiqué.

Phase de test

Son utilisation serait très facile: «une simple pression sur un bouton permet d'accéder à un service postal ou de déclencher une commande». Le client peut demander des produits et des services prédéfinis tels que la prise en charge du courrier ou la commande de timbres.

Pour l'instant, la phase de test a lieu dans les régions d'Olten, de Liestal et de Sissach. La Poste veut d'abord clarifier les aspects techniques, la mise en œuvre et les besoins de ses clients. Elle décidera ensuite si elle poursuit ou non l'opération ailleurs et à plus large échelle. Par ailleurs, elle évalue également l'acceptation de la procédure de commande via une application mobile.

A noter que le géant jaune n'est pas le seul à tester ce nouveau système. En effet, Migros Aare, Qualipet et Domino's Pizza expérimentent également cette nouvelle technologie dans l'optique de faciliter la commande de leurs produits.

Votre opinion