Cannes 2018: Et la Palme du meilleur chien va à...
Actualisé

Cannes 2018Et la Palme du meilleur chien va à...

Chaque année, le festival décerne sa Palm Dog au meilleur interprète canin.

par
mag/afp

Molosses effrayants, caniches apprêtés pour un concours de beauté ou chihuahua dans un congélateur... Les chiens omniprésents dans «Dogman» ont valu vendredi au film de Matteo Garrone la Palm Dog du meilleur interprète canin pour l'ensemble de ses figurants à quatre pattes.

Loin de sa fresque sur la mafia, «Gomorra», le réalisateur italien s'est penché sur un homme simple, Marcello, un toiletteur canin dont les seuls amis sont les animaux qui viennent dans sa boutique se refaire une beauté. De nombreux festivaliers ont été emballés par les aventures de cet homme qui devient un gangster et le donnent favori pour la Palme d'or.

Le grand prix a récompensé les chiens poilus au pelage rose dans «Diamantino». Dans cette comédie déjantée (déjà récompensée par le Grand prix de la Semaine de la critique), les toutous apparaissent à l'écran, sous forme d'hallucinations quand le footballeur star doit marquer.

Créée par des critiques de cinéma anglo-saxons, la Palm Dog est remise tous les ans à Cannes depuis 2001. Elle récompense la meilleure interprétation canine dans un film de la sélection officielle, qu'il soit de chair (..et d'os) ou dans un film d'animation. Elle a par le passé récompensé Uggie dans «The Artist».

Découvrez la bande-annonce de «Dogman»:

Uggy de «The Artist» avait remporté la palme en 2011:

Votre opinion