Tennis: Et si c'était elle la nouvelle pépite du tennis mondial?
Publié

TennisEt si c'était elle la nouvelle pépite du tennis mondial?

A 15 ans, l'Ukrainienne Daria Lopatetska vient de remporter le tournoi ITF 25'000 dollars de Hong Kong. Sa progression est fulgurante.

par
Blaise Craviolini
Daria Lopatetska affole déjà les statistiques (image ITF).

Daria Lopatetska affole déjà les statistiques (image ITF).

On est bien sûr encore loin des records de précocité de Martina Hingis dans les années 90. L'inoubliable Saint-Galloise reste la plus jeune numéro 1 mondiale de l'histoire, à 16 ans et 6 mois, et la plus jeune lauréate d'un tournoi du Grand Chelem, à 16 ans et 4 mois. Mais - et sans vouloir minimiser le mérite de la native de Kosice - c'était une autre époque, où la mondialisation du tennis n'en était qu'à ses prémices.

Reste que la trajectoire et la progression de Daria Lopatetska intriguent autant qu'elles fascinent. Née le 23 avril 2003, la jeune Ukrainienne de Kharviv vient de remporter le tournoi ITF 25'000 dollars de Hong Kong. Le tout, excusez du peu, sans perdre le moindre set. En finale, elle a n'a laissé que des miettes, 6-4 6-2, à la Tchèque Barbora Stefkova, 301e mondiale après être revenue de blessure (elle a déjà été matricule 154 à la WTA).

Déjà un palmarès

En vertu du nouveau règlement et de la nouvelle classification des joueuses (les profanes devront s'y habituer), Daria Lopatetska a utilisé son classement ITF - 115e en l'occurrence - pour occuper l'une des cinq places du tableau principal réservées aux classées ITF. Son classement WTA - 492e - ne lui aurait en effet pas permis d'accéder directement au main draw (tableau principal).

A Hong Kong, la pépite ukrainienne s'est adjugée son troisième tournoi professionnel après les 15'000 dollars de Baja en Hongrie et d'Antalya en Turquie, en 2018. Toujours l'année passée, elle avait atteint les demi-finales de l'US Open juniors. Quelque chose nous dit qu'elle ne s'arrêtera pas en si bon chemin...

Votre opinion