Publié

FootballEt si Hitzfeld reculait Xhaka?

Dans le rôle que lui dévoue Heiko Vogel au FC Bâle, Granit Xhaka brille par sa maîtrise et son sang-froid. Ottmar Hitzfeld va-t-il en prendre de la graine?

par
Mathieu Aeschmann

C'est un peu la tentation en vogue dans l'entourage de l'équipe de Suisse. Exceptionnel mercredi dernier en Ligue des champions, Granit Xhaka ne cesse de prouver qu'il a le coffre et l'impact pour évoluer plus bas que ce poste de «faux numéro 10» qu'aime lui réserver Ottmar Hitzfeld.

Attentif à l'évolution de son joyau, le sélectionneur sera-t-il tenté de le replacer à côté d'Inler dans son traditionnel 4-2-3-1? Cette option aurait le mérite d'utiliser la qualité technique du Bâlois plus tôt dans la construction des attaques. Dans une zone où sa vista et son sens de la passe jouissent de plus de temps pour s'exprimer.

«C'est vrai que ma préférence va à ce poste de 6 ou 8 auquel j'évolue avec le FCB, reconnaissait le principal intéressé hier. Surtout parce que j'adore avoir le jeu devant moi et qu'il m'est plus compliqué d'évoluer dos au but. Maintenant, le coach connaît ma faculté d'adaptation et il sait aussi que je jouerai avec plaisir où il souhaite me placer.»

Ottmar Hitzfeld sait aussi que les matches amicaux représentent l'occasion idéale pour expérimenter de nouvelles combinaisons. Et Granit Xhaka possède un talent tellement crucial pour l'avenir de notre équipe nationale qu'il serait quand même ballot de l'utiliser à contre-emploi.

Ton opinion