20.11.2020 à 09:38

MotocyclismeEt si le club des 9 devenait celui des 10?

13 courses MotoGP, 9 vainqueurs différents: la photo était belle, en fin de journée, sur le circuit portugais de Portimão. Aura-t-elle toujours de la valeur dimanche soir?

par
Jean-Claude Schertenleib

Miller, Pol Espargaró, Crutchlow, Nakagami: à qui le tour?

Franco Morbidelli, Jack Miller, Joan Mir, le nouveau champion du monde, Miguel Oliveira, Danilo Petrucci, Cal Crutchlow et Pol Espargaro, jeudi au Portugal.

Franco Morbidelli, Jack Miller, Joan Mir, le nouveau champion du monde, Miguel Oliveira, Danilo Petrucci, Cal Crutchlow et Pol Espargaro, jeudi au Portugal.

Keystone

Le titre joué depuis dimanche dernier au bénéfice de Joan Mir (Suzuki), peut-on imaginer un dixième vainqueur différent en MotoGP, dimanche? Jack Miller est en grande forme, le plus jeune des frères Espargaró rêve de gagner sa dernière course avec KTM, le Britannique Cal Crutchlow a déjà gagné sur ce circuit l’année de son titre Supersport et le Japonais Takaaki Nakagami a été bien proche du Graal ces dernières semaines. Nouveau circuit, un peu moins de pression, tout semble possible.

La phrase du jour: Franco Morbidelli

AFP

«Cette année, j’ai découvert une partie de moi-même que je ne connaissais pas: le sérieux»: vainqueur de trois GP cette année, l’Italo-Brésilien joue ce week-end le titre de dauphin du champion du monde Joan Mir.

Deux titres, sept prétendants

Albert Arenas est le leader du classement en Moto3.

Albert Arenas est le leader du classement en Moto3.

Keystone

Deux titres seront encore attribués dimanche. En Moto3, ils sont trois en lice, l’Espagnol Albert Arenas, le Japonais Ai Ogura et l’Italien Tony Arbolino. Que disent-ils à la veille des essais? «Nouveau circuit, tout le monde va commencer de zéro», explique Arenas. «Ma motivation, ce week-end, ce n’est pas le titre, mais bien de remporter mon premier GP», répond Ogura. Alors qu’Arbolino, qui a le moins à perdre puisqu’il est le moins bien placé, va jouer la gagne: «J’ai roulé ici en mondial junior en 2015 et 2016, et j’en garde des souvenirs lumineux.»

En Moto2, c’est Enea Bastianini qui est en tête avant le week-end.

En Moto2, c’est Enea Bastianini qui est en tête avant le week-end.

Getty Images

En Moto2, ils sont encore quatre mathématiquement «titrables», même si Bezzecchi (23 points de retard) doit gagner et compter en plus sur un gros problème du leader Enea Bastianini. Sam Lowes est à 14 points (il a déjà gagné à Portimão, sur le chemin de son titre mondial Supersport en 2013) et Luca Marini à 18 longueurs: «C’est sur ce circuit que j’ai disputé la première course Moto2 de ma carrière, mais l’asphalte était différent, les motos aussi (moteur 600 Honda, contre les 765 cm3 du Triumph actuel).»

Lüthi, une dernière dans la douleur

LA fin d’une histoire pour Tom Lüthi.

LA fin d’une histoire pour Tom Lüthi.

Keystone

Il y a des divorces qui se passent mieux que d’autres. Celui entre le team allemand Liqui Moly Intact GP et Thomas Lüthi est pathétique: «J’ai roulé à Portimão il y a de nombreuses années lors d’une journée de test, le circuit est extraordinaire, très exigeant avec ses différences de niveaux et ses passages aveugles. C’est un défi et j’espère qu’il me permettra de vraiment oublier ce qui s’est passé ces deux derniers week-ends, à Valence.» Rappelons que jeudi prochain, à Jerez de la Frontera, cette fois, Tom Lüthi fera connaissance avec sa nouvelle équipe.

Aegerter, un homme sur-occupé

On le sait depuis mercredi soir, Dominique Aegerter participe ce week-end au dernier GP de la saison, au guidon de la NTS qu’il connaît bien et qui était celle, en début d’année, de Jesko Raffin. Ce que l’on sait moins, c’est que «Domi» devait venir de toute façon à Portimão puisque dimanche soir, c’est dans le centre de presse du circuit de l’Algarve que se tiendra la cérémonie officielle de remise des prix et qu’Aegerter montera sur le podium pour y recevoir la médaille de bronze de la Coupe F.I.M. de MotoE.

Dans le même temps, le pilote de Rohrbach règle les derniers détails concernant 2021: le team Liqui Moly Intact GP annoncera la semaine prochaine qu’Aegerter défendra encore ses couleurs en moto électrique et parallèlement, Dominique essaie de convaincre les patrons du team Yamaha Ten Kate, qui aimeraient l’engager en mondial supersport, de lui laisser une porte ouverte en cas de collision de dates. Même si des calendriers provisoires existent, il est clair qu’en raison de la pandémie de Covid-19, il est actuellement illusoire de donner la moindre garantie.

Des séances allongées vendredi

C’est la première fois que les GP viennent sur le circuit de l’Algarve

C’est la première fois que les GP viennent sur le circuit de l’Algarve

DR

Réglez vos montres: il y a une heure de différence entre le Portugal et le reste de l’Europe, c’est dire que dimanche, le départ des courses – horaire habituel à Portimão – sera donné à 12 h (Moto3), 13 h 20 (Moto2) et 15 h (MotoGP), en heure suisse. Comme c’est la première fois que les GP viennent sur le circuit de l’Algarve, les séances d’essais de vendredi ont été allongées de 15 minutes (deux fois 55 minutes pour les Moto3 et Moto2, deux fois 70 minutes pour la classe MotoGP).

Une nouvelle marque en Moto3

C’est désormais officiel: en plus de sa propre marque et de Husqvarna, le groupe KTM alignera l’an prochain deux motos sous le nom de GasGas, constructeur espagnol qui est entré dans le giron autrichien. C’est le team de Jorge «Aspar» Martinez qui portera ces couleurs. Dans une catégorie qui perdra Arenas (en Moto2 dans son team actuel), Arbolino (il prendra la place de Tom Lüthi dans le team allemand) et Ai Ogura, qui va faire lui aussi le grand saut, toujours sous les ordres du Team Asia. Promotion également de Celestino Vietti (toujours chez VR 46). Un cinquième animateur actuel de la catégorie, Raúl Fernandez, pourrait lui aussi passer à l’étage supérieur.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
5 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Pas toi

20.11.2020 à 12:56

Dans tous les cas Luthy est à l’abri de faire partie du groupe...à moins qu’on inverse le classement...

Sigismond Lajoie

20.11.2020 à 12:10

Passionnant, tout simplement passionnant... Tous ces articles dans le Matin qui nous font vibrer au quotidien, c'est quand même fantastique... Pourquoi lire Baudelaire, Groboyedov, Zweig, Aristote, quand on a accès à une telle manne littéraire ??

Pierre en Renault Espace toute équipée

20.11.2020 à 10:43

Je ne suis pas un fan de moto GP, mais la photo qui illustre l'article est superbe.