Hockey sur glace: Et si le LHC ne perdait plus jamais?
Publié

Hockey sur glaceEt si le LHC ne perdait plus jamais?

Cyrill Pasche, journaliste de Sport-Center, revient sur l'actualité du hockey suisse dans la chronique Hockey Inside.

par
Cyrill Pasche
Image: LeMatin.ch

Le dernier épisode de Hockey Inside remonte à plus de deux semaines et, hasard ou pas, le LHC n'a plus perdu un match depuis!

Pourquoi n'y a-t-il pas eu d'autres épisodes durant ce laps de temps?

Par superstition, tout simplement. Un peu comme quand Roger Federer joue et que j'allume la télé, il est inévitable que le Bâlois va se mettre à perdre les pédales et perdre son match... Donc voilà, je n'ai plus rien écrit, comme je ne regarde plus les matches de Federer, pour ne pas porter la poisse au LHC.

Et ça en valait vraiment la peine, même si jamais personne dans les couloirs de Malley ne viendra me dire «merci» pour ce sacrifice.

Huit victoires de rang, 24 points! Ville Peltonen est passé de zéro à héros en à peine plus de trois semaines, et le jeu proposé par le technicien finlandais n'est pas loin de rappeler la grande période de Dan Ratushny.

Le LHC à l'heure actuelle? Le meilleur défenseur de la Ligue. Pas un, mais les deux meilleurs gardiens de la Ligue. Le meilleur centre du pays. Le meilleur directeur sportif du pays. Le meilleur public. Les plus beaux maillots. La meilleure connexion gare/patinoire (Prilly-Malley) de National League. Etc, etc.

Du hockey champagne soir après soir: y a-t-il d'ailleurs quelque chose de plus électrisant que de regarder Ronalds Kenins déborder tête baissée sur son aile? Non.

Du coup, je m'auto-cite et re-pose ici ce qui m'avait valu tant de railleries et regards de travers:

«Je ne vois pas qui pourrait arrêter le LHC cette saison sur la route du titre.» (15 septembre 2018, Hockey Inside - épisode 1)

Je vais même plus loin cette fois-ci, et vous l'aurez lu ici en premier:

Et si le LHC ne perdait plus jamais?

Hockey Inside – épisode 7:

1. Michal Birner, épuisé après avoir poncé les bandes de Saint-Léonardet bien souvent patiné dans le vide durant deux saisons et demie pour un bien modeste salaire (0 but en 9 matches), démoralisé après le départ de son compatriote Roman Cervenka à Zurich, est reparti chez lui en République tchèque, peut-être même à pied, dans l'espoir d'y vivre des jours meilleurs avec Bili Tygri Liberec.

2. Heinz Ehlers a prolongé son contrat avec Langnau quelques jours après avoir pris dix buts à Fribourg mais surtout quelques jours seulement après qu'Antti Törmänen a enfin prolongé le sien au HC Bienne. Ce qui n'est PAS une coïncidence.

3. GE Servette a réalisé un joli coup en signant le défenseur des ZSC Lions Roger Karrer, qui sera d'ailleurs prochainement imité par son coéquipier, l'attaquant Marco Miranda. Pourquoi Chris McSorley a pu se positionner et obtenir les services d'un joueur à haut potentiel comme Karrer? L'explication de @spz19, dont le compte Twitter est à suivre pour ceux qui s'intéressent de près aux statistiques et au LHC en particulier.

4. Cody Almond a obtenu son premier hattrick chez les prosmardi contre FR Gottéron. Repositionné au centre, le Canado-Suisse a eu plus d'impact sur le jeu que lorsqu'il évolue à l'aile.

5. Un autre joueur du GSHC peut aussi jouer à ces deux positions: Noah Rod. Ailier avec GE Servette, centre avec l'équipe de Suisse à la Deutschland Cup. Personnellement, j'ai toujours trouvé Rod meilleur au centre qu'à l'aile, et je lui ai posé la question l'an dernier à la Coupe Spengler: il préfère jouer à l'aile, et pour ma part je continue de penser que c'est bien dommage, surtout quand on connaît l'importance du rôle de centre pour une équipe.

Avec le départ de Cody Almond (Lausanne) la saison prochaine et l'impact de Kevin Romy (34 ans en janvier) qui continue de diminuer, Chris McSorley ne devrait-il pas faire de Rod - sous contrat jusqu'en 2024 - son futur centre suisse numéro un pour de longues années?

6. Un joueur fantastique l'hiver dernier fait de la peine à voir cette saison. Luca Fazzini, qui marquait les yeux fermés il y a quelques mois, n'a scoré que deux fois avec Lugano en 19 matches depuis la reprise du championnat…

7. Damien Brunner, de son côté, revit depuis son départ de Lugano.Gentiment mais sûrement, l'ancien meilleur compteur du championnat de LNA (2011-2012 avec Zoug) se dirige vers une saison à 20 buts ou plus. Le Zurichois du HC Bienne a déjà marqué neuf fois en 20 sorties depuis son arrivée dans le Seeland malgré un début de championnat relativement discret.

8. Chris Rivera is back!Avec la «deux» de GE Servette en première ligue, certes. Sans club depuis l'été suite à son départ de Fribourg pour des raisons familiales, l'ex puncheur des Aigles trouvera-t-il grâce aux yeux de Chris McSorley d'ici à la fin de saison après s'être remis en forme avec GSHC II?

Votre opinion