Publié

PlurilinguismeEt si les Romands supprimaient l'allemand à l'école?

Pour le moment, les cantons romands tiennent à l'allemand, même si toujours plus d'enseignants et de parents souhaitent privilégier l'anglais au détriment de la langue de Goethe.

par
Pascal Schmuck
Zurich
Georges Pasquier, président du syndicat des enseignants romands (SER), ne serait pas surpris de voir l'enseignement de l'allemand remis en cause.

Georges Pasquier, président du syndicat des enseignants romands (SER), ne serait pas surpris de voir l'enseignement de l'allemand remis en cause.

Keystone

Les décisions des cantons de Thurgovieet de Nidwald continuent de faire des vagues. Et si les Romands ne jettent pas d'huile sur le feu, il existe néanmoins de forts courants pour réduire la place de l'allemand à l'école, explique Georges Pasquier dans 20 Minuten de jeudi 28 août.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!