Publié

KawasakiEt voici la Ninja du «rookie»!

Cette nouveauté de 300 cm3 courtise les débutants et les jeunes. Polyvalente, elle est équipée façon grosse sportive et pointe à plus de 170 km/h.

par
Claude Bovey

Un regard suffit à se convaincre que la nouvelle Ninja 300 en jette. Bien sûr, son vert flashy y contribue au premier chef. Pour les allergiques aux granny-smith, Kawasaki la propose aussi en noir! Une attention plus soutenue confirme qu’elle appartient bien à la famille Ninja qui représente l’aspect traditionnellement sportif de la marque japonaise. Ses formes et son gabarit lui donnent des airs de ZX-6 R ou de ZX-10 R, les références en la matière. Cette mini-Ninja, concentré d’ADN de ses aînées, possède les principaux ingrédients d’une hypersport. Des suspensions fermes, une selle spartiate et un bruit envoûtant une fois atteint les 10 000 tr/min lui permettent déjà de se prendre pour une grande. Rajoutez un freinage ABS, des jantes façon ZZR 1400, une injection précise et performante, un système d’embrayage anti-dribbling, une puissance de 39 chevaux et une vitesse de pointe avoisinant les 180 km/h au compteur, voilà bien une sportive en herbe. Mais pas que…

La ville en conduite feutrée

Avec sa position de conduite à mi-chemin entre le roadster et la sportive, la Ninja 300 affronte le trafic urbain dans des conditions très confortables. D’autant que son agilité phénoménale et la souplesse de son moteur permettent une conduite feutrée. Une fois extirpé des embouteillages, le fun prend la main… Haut dans les tours, la Ninja 300 est prête à «tâter» du circuit. Le châssis tient le cap sans aucune souffrance. Mais n’abusez pas des bonnes choses, car, à trop vouloir user la gomme, les suspensions et le freinage peinent à suivre le mouvement. Normal sur une moto de ce prix-là!

Avec 300 cm3 et 39 chevaux, la Ninja succède à la 250 R qui, elle, rentrait dans la loi des 34 chevaux. Elle devra donc passer par un bridage en attendant la législation européenne qui entrera en vigueur en 2013 et qui permettra aux jeunes conducteurs de posséder des motos délivrant une puissance de 47 chevaux. Mais, pour la Suisse, il ne faut pas attendre ce changement avant 2016.

PRIX

Environ 7000 francs

FICHE TECHNIQUE

MOTEURBicylindre en ligne, 4 T à refroidissement liquide, 2 ACT, 8 soupapes, injection électronique. Cylindrée:296 cm3. Puissance: 29 kW; 39 ch. à 11 000 tr/min. Pour la Suisse cette moto sera bridée à 25 kW (34 ch). Couple: 27.0 Nm à 10 000 tr/min. CHÂSSISEmpattement:1405 mm. Transmission: par chaîne. Boîte de vitesses: 6 rapports. Cadre: type Diamant. LIVRAISON Fin 2012.

Votre opinion