Publié

VolleyEuro-2013/Dames: Serbie et Allemagne à un match d'un remake

Les équipes féminines serbes et allemandes de volley-ball auront l'occasion de se retrouver dans un remake de la finale des Championnats d'Europe 2011 si elle passent le cap des demi-finales de l'Euro-2013, vendredi à Berlin.

Tenante du titre, la Serbie, qui a aisément vaincu l'Italie en quart de finale (3-0), sera opposée vendredi à un adversaire encore plus coriace en la personne de la Russie. Les Russes, qui n'ont plus remporté de titre depuis leur couronne mondiale en 2010, restent invaincues dans ce tournoi à la différence des Serbes qui s'étaient fait surprendre au premier tour par la Bulgarie (défaite 3-2). En quart de finale, elles ont facilement disposé de la Turquie (victoire 3-0), pourtant troisième des précédents Championnats d'Europe et valeur montante du volley-ball féminin. Dans l'autre demi-finale, les Allemandes, vice-championnes d'Europe en titre, rencontreront une surprenante équipe de Belgique, qui s'est qualifiée au terme d'un quart de finale à suspense remporté face à la France mercredi. Menées 2 sets à 1, les partenaires de la passeuse Frauke Dirickx ont réussi à inverser la tendance pour finalement s'imposer au tie-break. Parmi leurs autres faits d'armes, elles avaient réussi à remporter leurs trois matches en phase de poules en battant notamment les Italiennes, sacrées championnes d'Europe en 2007 et 2009. Atteindre le dernier carré européen est une première pour cette équipe, qui risque de manquer d'expérience par rapport aux Allemandes, vice-championnes d'Europe sortantes. En position de favorites, ces dernières auront l'avantage de jouer devant leur public. Revanchardes après une année 2012 décevante, elles voudront effacer dans les esprits la non-qualication aux jeux Olympiques de Londres et seront sans doute doublement motivées à l'idée de, peut-être, retrouver la Serbie en finale. Le programme des demi-finales: Vendredi à Berlin (Max-Schmeling-Halle) (17h00, 15h00 GMT) Russie - Serbie (20h00, 18h00 GMT) Allemagne - Belgique ll/jr

(AFP)

Votre opinion