Publié

patinageEuro-2015 - Trois jeunes filles Russes en balade (COMPTE RENDU)

Par Sabine COLPART Stockholm, 29 jan 2015 (AFP) - Âgées de 16 à 18 ans, les Russes Elena Radionova, Elizaveta Tuktamysheva et Anna Pogorilaya se sont confortablement installées aux trois premières places à l'issue du programme court dames de l'Euro-2015 de patinage artistique, jeudi à Stockholm.

Le trio russe a tenu à bonne distance ses rivales, la 4e, la Finlandaise Kiira Korpi (26 ans), ayant déjà 6 points de retard sur la 3e (60,60). C'est la cadette du trio russe qui a été la meilleure pour son premier grand championnat. Radionova a obtenu 70,46 points après s'être illustrée sur un mélange de musiques signées Pepe Romero et Jennifer Lopez. Radionova, première patineuse de l'Histoire à avoir glané deux fois le titre mondial junior (2013, 2014) est la chef de file cette saison des patineuses russes. La petite blonde au physique toujours très enfantin, a remporté ses 2 Grand Prix cette saison et n'a pas failli pour son entrée en lice en Suède. "Ce programme court a été un succès total. C'était quelque chose de génial, de merveilleux. J'adore quand j'arrive à faire ce que je sais faire", a lancé Radionova. Un point sépare le petit prodige de sa poursuivante directe, Elizaveta Tuktamysheva, qui a totalisé 69,02 points en performant sur le Bolero de Ravel. Du haut de ses 18 ans, Tuktamysheva a affiché une certaine maturité. La brune de Saint-Pétersbourg fait un retour remarqué cette saison après avoir fait l'impasse sur la saison olympique. La médaillée de bronze à l'Euro-2013 s'est cassée le pied en mars 2014, annihilant tous ses espoirs de participer aux Jeux devant son public, à Sotchi en février 2014. Tuktamysheva, entraînée par le charismatique Alexei Mishin, est suivie par Anna Pogorilaya, 16 ans (66,10). Pogorilaya participe à ses premiers Championnats d'Europe. Mais il ne s'agit pas de son premier grand rendez-vous. En mars 2014, elle a pris part aux Championnats du monde, où elle a terminé 4e. "Mon expérience aux Mondiaux ne m'a pas vraiment aidée ici, tout est différent. Les concurrentes, les gens, les visages. Tout est différent", a souligné la jeune fille, qui voulait "bien patiner aujourd'hui (jeudi) pour mieux dormir la nuit". Les jeunes Russes qui monopolisent la catégorie dames depuis 2 ans, ne laissent que peu d'espoirs aux autres postulantes de monter sur le podium, samedi à l'issue du programme libre. Mais certains ont tiré leur épingle du jeu comme Korpi. L'élégante finlandaise a fait son retour après avoir été perturbée par une blessure sérieuse (rupture du tendon d'Achille). "Bien sûr que j'étais nerveuse mais j'ai fait une très jolie performance. Très peu de gens peuvent revenir après une blessure si compliquée", a-t-elle raconté. La deuxième journée de la compétition se poursuit jeudi dans la soirée avec un premier titre décerné à l'issue du programme libre en danse. sc/abl

(AFP)

Votre opinion