Publié

footEuro-2016 - Le sélectionneur croate s'excuse

Milan, 16 nov 2014 (AFP) - Le sélectionneur de la Croatie, Nico Kovac, s'est excusé "pour le comportement de (ses) tifosi", après le match de son équipe contre l'Italie (1-1), interrompu par des fumigènes, dimanche à Milan.

"Je suis déçu par le comportement de nos tifosi, cela était déjà arrivé en Suisse. Je veux m'excuser auprès de tout le monde, je me suis déjà excusé sur le terrain" auprès des joueurs et de l'encadrement italiens, a dit Kovac lors de la conférence de presse d'après match, comptant pour les qualifications à l'Euro-2016. Le sélectionneur espérait "que cela n'arriverait plus, j'étais seul sous la tribune, je ne savais pas quoi faire, et là je ne sais pas quoi dire". "Est-ce du foot? Ces tifosi sont rivaux d'on ne sait pas qui, il y avait des enfants dans les tribunes, a-t-il pesté. Cela ne reflète pas le peuple croate, nous sommes une nation joyeuse et fière." Le sélectionneur ne pense pas que son équipe risque de perdre devant la commission de discipline de l'Union européenne de football (UEFA) le point glané à San Siro. "Le match est allé à son terme, le résultat restera comme ça, a dit Kovac. Il y aura sûrement des sanctions, mais je ne peux pas dire lesquelles, il faudra analyser les événements." Le sélectionneur italien, Antonio Conte, a "eu peur que le match ne puisse pas se terminer." "J'ai vu l'arbitre très décidé. Avec d'autres fumigènes, le match aurait été arrêté et cela aurait été dommage pour ce beau spectacle entre deux équipes animées par la volonté de vaincre, devant un San Siro plein." Du match et du jeu de son équipe, Niko Kovac s'est dit "très content du jeu" mais "déçu du résultat". "Nous pouvions prendre les trois points". "Pendant 90 minutes nous avons contrôlé le match, nous avons eu des balles de 2-1, par Ivica Olic ou Niko Perisic. Mes joueurs ont montré que nous étions une meilleure équipe" que l'Italie, a-t-il ajouté. eba/fbx

(AFP)

Votre opinion