Publié

footEuro-2016/qualifications - Angleterre-Suisse: déclarations

Roy Hodgson (sélectionneur de l'Angleterre):

"Nous sommes tous contents pour Wayne.

Il a montré un vrai talent, un vrai courage, pour l'expédier dans le haut de la cage. Il y a eu un petit truc dans le vestiaire, un maillot avec 50 dans le dos. Ce n'est pas grand chose pour 50 buts marqués, mais c'est un geste de la FA. Sa maturité, comment il a accepté le brassard, cela m'impressionne. Il continue de se battre comme s'il avait 19 ans. Je l'ai aussi poussé pour qu'il fasse un petit discours. Ce que je peux dire, c'est qu'il est déterminé pour ne pas s'arrêter à 50 et c'est une bonne chose. S'il joue jusqu'en 2018, cela fait encore 20 à 30 matches et donc 10 à 15 buts au ratio actuel. Sinon, je n'étais pas du tout satisfait de la 1re période. Mais l'histoire du soir, c'est Wayne. Ensuite, c'est Kane et enfin que l'on a gagné nos huit matches. C'était un peu mieux en seconde période. Malgré tout, je suis content que même en étant loin de produire ce qu'on peut montrer, ce qu'on voulait montrer, on a été capable de dominer une bonne équipe."

Vladimir Petkovic (sélectionneur de la Suisse): "On a disputé un bon match. Ils ont de la qualité, de l'expérience, cela fait la différence. Moi, je ne peux pas me plaindre mais c'est vrai qu'on a manqué un peu de finition. 1-0 c'aurait été un résultat juste je pense. C'est vrai aussi que l'on n'a pas été très heureux sur certaines décisions. Je félicite l'Angleterre, qui a très bien tenu le ballon. Rooney est une légende en Europe et dans le monde. C'est dommage qu'il batte ce record contre nous, mais j'ai pu le féliciter en direct. On n'est pas à notre maximum en septembre. On a peut-être aussi été un peu naïf parfois. A 1-0, je crois qu'on aurait pu mieux saisir nos occasions. Mentalement, c'est quand même difficile de se préparer à disputer deux matches en trois jours."

cd/sk

(AFP)

Votre opinion