Publié

footEuro-2016 - Robben et Van Persie sauvent la peau de Guus Hiddink (COMPTE RENDU)

Amsterdam, 16 nov 2014 (AFP) - Robin van Persie et Arjen Robben, qui ont rapidement rassuré les Pays-Bas face à la Lettonie (6-0) dimanche à Amsterdam, ont offert un répit à leur sélectionneur Guus Hiddink, sous pression après un début d'éliminatoires poussifs à l'Euro-2016.

Le successeur de Louis van Gaal (en juillet dernier après le Mondial) avait déclaré avant la rencontre qu'il démissionnerait en cas d'échec face à la 99e nation du classement Fifa. L'entraîneur âgé de 68 ans peut respirer. Avec six points sur douze, les Oranje présentent un bilan décevant au sein d'un groupe A dominé par l'Islande et la République Tchèque. Mais atteindre la France et le championnat d'Europe des nations reste dans les cordes d'une équipe qui reste sur une troisième place au Mondial-2016. Servi par Robben, Van Persie a soulagé les siens dès la sixième minute. Dominateurs, les Néerlandais ont ensuite doublé la marque sur une frappe des vingt mètres de Robben. Et peu avant la pause, Klaas-Jan Huntelaar faisait 3-0 après avoir profité du travail d'Ibrahim Afellay (42). Le défenseur Jeffrey Bruma (77), Robben (82) puis Huntelaar (89) ont ensuite fixé le score. Dos au mur après quatre défaites en cinq matches (amicaux et éliminatoires confondus), Hiddink avait opté pour une formule ultra-offensive afin d'enfin séduire les exigeants supporteurs néerlandais. Avec deux pointes (fait rare chez les Oranje), Huntelaar et Van Persie, servies par Robben et Afellay, la formation mise en place par l'entraîneur s'est révélée trop forte pour la modeste Lettonie. Mais Hiddink reste sous pression. Peu de monde aux Pays-Bas ne s'attendait à un échec face aux Lettons et ce succès logique ne fera pas oublier les récentes défaites face à l'Islande, la République Tchèque, l'Italie et le Mexique. Le Pays-Bas - Turquie du 28 mars prochain sera une nouvelle source de stress pour un coach contesté mais qui bénéficie toujours du soutien de ses joueurs si l'on s'en réfère à l'engagement de ces derniers dimanche à l'ArenA. bnl/yk

(AFP)

Votre opinion