Publié

basketEuroligue - 6e journée : le Panathinaïkos se ressaisit (CHAPEAU)

PARIS, 21 nov 2013 (AFP) - Le Panathinaïkos Athènes, qui restait sur deux défaites consécutives en Euroligue messieurs de basket, s'est remis sur de bons rails en écartant les Lituaniens de Vilnius (80-72), jeudi lors de la 6e journée.

Le Pana avait bien besoin d'une victoire dans ce groupe D très relevé, qui a aussi vu le leader, le Maccabi Tel-Aviv, s'incliner sur son parquet face à Vitoria (65-70). Les Grecs ont connu vingt premières minutes catastrophiques (25-38 à la pause) face à une équipe de Vilnius qui les avait battus à l'aller (84-83 a.p.). Mais James Gist (24 points, 6 rebonds, 5 interceptions) et Jonas Maciulis (16 pts, 5 rds), les ont tirés de ce pétrin. Après quatre victoires, le Maccabi a connu un coup d'arrêt contre Vitoria, la seule équipe à l'avoir battu lors de la phase aller (80-84). Le match a été tendu jusqu'au bout, mais les Basques ont profité de leur domination au rebond, avec un bon Tibor Pleiss (16 pts, 7 rds). Les choses sont beaucoup plus claires dans le groupe A, où le FC Barcelone et le CSKA Moscou se dirigent tout droit vers le Top 16. Le Barça n'a laissé aucune chance au Partizan Belgrade (82-64), privé de son meneur français Léo Westermann, victime d'une rupture des ligaments croisés d'un genou. Les Catalans ont été beaucoup plus adroits et leur collectif bien supérieur, malgré les efforts de Bogdan Bogdanovic (24 pts, 5 rds) et de l'intérieur français Joffrey Lauvergne (9 pts, 12 rds). Le CSKA Moscou, après avoir un peu cafouillé en début de saison, a montré que son jeu était désormais bien en place face à Nanterre (72-60), même si le champion de France n'a pas à rougir de cette défaite. Un peu brouillons et maladroits en début de match, les Russes ont commencé à se détacher deux minutes avant la mi-temps, sous l'influence de Milos Teodosic. Ils ont enfoncé le clou dans le troisième quart-temps, Nanterre sauvant les apparences dans les dix dernières minutes grâce à DeShaun Thomas (18 points). Dans le groupe C, Galatasaray a remporté un succès crucial en vue du Top 16 face à Sienne (54-52). Ce match a été tellement serré que les deux équipes ont fini trois des quatre quart-temps sur un score de parité. La différence s'est faite dans le troisième quart-temps remporté 18-16 par le club stambouliote. Les Turcs ont shooté un horrible 10% de réussite à trois points, mais Pops Mensah-Bonsu a été phénoménal (16 pts, 16 rds). Zielona Gora s'est relancé dans cette même poule en s'imposant au Bayern Munich (78-71), qui était invaincu à domicile depuis le début de la compétition. Les Polonais ont confirmé leurs progrès, avec ce deuxième succès entièrement construit dans le troisième quart-temps (32-17). L'ailier monténégrin de Zielona Gora, Vladimir Dragicevic, a été intenable (19 pts, 11 rds). cyb/mhc

(AFP)

Ton opinion