Publié

basketEuroligue messieurs - Le Real Madrid enchaîne, l'Efes Istanbul surpris à Bamberg (CHAPEAU)

Le Real Madrid a enregistré sa troisième victoire d'affilée, profitant du revers concédé par l'Efes Istanbul à Bamberg pour prendre seul la tête de son groupe, vendredi lors de la 3e journée de l'Euroligue messieurs.

Les Madrilènes, finalistes de la compétition l'an passé, n'ont pas fait de détail contre Milan largement battu 93 à 74. A la mi-temps, ils menaient déjà de 21 points (52-31), grâce principalement à Nikola Mirotic. L'intérieur espagnol d'origine monténégrine a inscrit 19 points et pris 6 rebonds. Dans cette poule B, les Allemands de Bamberg ont arraché la victoire dans les dernières secondes face à l'Efes sur un tir primé de l'Américain Casey Jacobsen (88-86). Très en réussite en la matière (70%), l'ancien joueur des Suns de Phoenix (NBA) a engrangé à lui seul la bagatelle de 23 points devant son public de la Stechert Arena. Le Panathinaïkos, sextuple vainqueur de l'Euroligue, a dû aussi s'employer, jusque dans les prolongations, pour obtenir son deuxième succès de rang (90-86 a.p)) contre l'Etoile rouge de Belgrade. Nikos Pappas a marqué 26 points. Les Serbes, qui menaient à la pause (48-33), n'ont toujours pas remporté de match dans cette compétition. Dans ce groupe D, le Maccabi Tel Aviv a fait lui une très bonne opération en s'imposant largement chez les Russes du Lokomotiv Kuban (73-58) grâce à un grand Joe Ingles, auteur d'un double-double (14 points et 10 rebonds). Les Israéliens remontent au classement disposant désormais du même nombre de victoires (deux) que les Slaves, les Espagnols de Vitoria et le Pana. Dans le duel des mal classés du groupe C, les Polonais de Zielona Gora ont obtenu, à domicile, leur premier succès de la compétition en venant à bout de l'équipe de Sienne (73-65), qui est, elle, toujours à la recherche d'une victoire. Le meneur-arrière italien Daniel Hackett a engrangé 12 points, 7 rebonds et 6 passes décisives. Pas suffisant néanmoins pour permettre à Sienne d'inverser la tendance. ll/ep

(AFP)

Votre opinion